Le départ pour l'espace "étrangement normal" pour Thomas Pesquet

Marie-Ange Beliveau
Novembre 20, 2016

Moins de dix minutes après le tir, la capsule Soyouz MS-03 s'est séparée du troisième étage de la fusée pour se placer en orbite.

Pour l'amarrage, samedi soir, elle s'est mise à la même altitude que l'ISS, qui tourne à 28.000 km/h à 400 km au-dessus du globe terrestre.

Tout cela sans compter les 55 autres expériences qui doivent être menées en coopération avec les agences spatiales américaine, canadienne et japonaise.

Le Français étudiera ainsi l'impact de l'apesanteur sur la musculature, dont les résultats pourraient aider à soigner les myopathies. Celle-ci se destine au lancement de vaisseaux soviétiques habités de 2ème génération, baptisés. A bord du vaisseau, le spationaute français est accompagné du cosmonaute russe Oleg Novitskiy, commandant du vaisseau, et l'astronaute de la Nasa Peggy Whitson.

Le Russe Oleg Novitski n'a déjà visité la station qu'une seule fois, en 2012.

Climat: les négociateurs bouclent une COP22 bousculée par Trump
Côté belge, alors que cinq ministres se sont déplacés à Marrakech, des promesses de financement au fonds pour l'adaptation ont été annoncées, tant par la Wallonie et de la Flandre.

Clinton devancerait Trump par 2 millions de votes
L'ex-candidate démocrate à la présidence des USA, Hillary Clinton, a reconnu sa déception après sa défaite face à Donald Trump.

Mercato - PSG : Ben Arfa a pris une décision pour son avenir !
Le quotidien régional relate que l'actuel joker de luxe du PSG a échappé à l'amputation grâce à l'intervention d'Eric Rolland. Le footballeur français aurait pourtant pu voir sa carrière s'arrêter brutalement en 2010.

Peggy Whitson, 56 ans, est notamment la femme ayant passé le plus de temps dans l'espace avec plus de 376 jours au total. Direction l'ISS, la station spatiale internationale, où il effectuera un séjour de six mois, durant lequel il mènera des opérations scientifiques.

Le Français Thomas Pesquet, 38 ans, ingénieur aéronautique, pilote de ligne mais aussi parachutiste et accessoirement plongeur et ceinture noire de judo, doit s'envoler à bord d'un vaisseau Soyouz vers l'ISS ce jeudi à 21h20 (heure française). L'astronaute embarque avec lui une copie de l'accord de Paris de la COP21 ainsi qu'un drapeau français orné d'une tour Eiffel que François Hollande lui a remis, en hommage aux attentats.

"C'est très émouvant de voir le retour de la France dans l'espace".

"Outre l'anglais, l'espagnol et l'allemand, Thomas Pesquet a appris le russe -indispensable pour le vol en Soyouz". Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur "Join ".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL