Pakistan: Incendie dans un hôtel de Karachi: 11 morts, 75 blessés

Vanessa Beaulieu
Décembre 5, 2016

L'officier de la police pakistanaise Tauqeer Naeem a confié que le feu avait démarré dans la cuisine du Regent Plaza Hotel tôt dans la matinée du 5 décembre. Le maire de Karachi, Waseem Akhtar, a publiquement déploré des lacunes dans la sécurité de l'hôtel, l'absence d'alarme incendie et de sortie de secours.

"On a cassé les vitres et noué ensemble les draps des lits pour s'échapper".

Des clients se sont retrouvés sans personne pour les secourir pendant des heures, a indiqué ce témoin à l'AFP.

Elle a précisé que quatre femmes se trouvaient parmi les personnes décédées et que plusieurs étrangers avaient été blessés.

Stéphane Le Foll reprend Ségolène Royal de volée — Fidel Castro
Ni l'Élysée, ni Matignon, ni le Quai d'Orsay, n'ont réagi à la polémique . L'intéressée a regretté cette " polémique déplacée ".

France : François Fillon champion de la droite pour la présidentielle
Il a pâti également des attaques de Sarkozy qui ont profité plus à Fillon qu'à l'ancien président lui-même. François Fillon avait créé la surprise lors du premier tour en s'imposant dans un département sarkozyste.

Présidentielle autrichienne : nette avance pour le candidat écologiste
François Hollande a précisé que " le peuple autrichien a fait le choix de l'Europe et de l'ouverture ". Ce résultat avait été annulé en raison d'irrégularités procédurales, à la suite d'un recours du FPÖ .

"Nous avons reçu 11 corps et 75 blessés", a indiqué le docteur Semi Jamali, de l'hôpital Jinnah, où les victimes ont été transportées.

Les causes de l'incendie qui a touché le Regent Plaza Hotel ne sont pas encore établies, a indiqué un cadre de la police, Saqib Memon, ajoutant qu'une enquête avait été ouverte.

Les feux causés principalement par des courts-circuits électriques sont relativement fréquents au Pakistan.Un incendie ravageur dans une manufacture textile de Karachi avait coûté la vie à 255 personnes en 2012.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL