L'offensive de l'armée à Alep dans sa "phase finale" — Syrie

Vanessa Beaulieu
Décembre 14, 2016

"Nous vivons les derniers moments avant la victoire", a déclaré un responsable militaire du régime à Alep, selon des journalistes de l'AFP cités par RTL.

Alors que frappes aériennes et tirs d'artillerie se poursuivaient sur la dernière poche rebelle, dans le sud de la métropole ravagée, les civils continuaient de fuir par milliers, aggravant une situation humanitaire déjà catastrophique.

A al-Machad, des témoins ont affirmé que les déplacés ayant fui les zones tombées aux mains de l'armée, dont de nombreuses femmes et des enfants, dorment sur les trottoirs ou dans des échoppes.

Certains déplacés ouvrent des échoppes pour y dormir.

"Les informations dont nous disposons parlent de gens tués en pleine rue dans leur fuite ou chez eux".

De sources militaires syriennes, on ajoute que les forces de Damas ont poursuivi lundi matin sur leur lancée en s'emparant des quartiers voisins d'Al Chahidine, Karam al Effendi, Karam al Daadaa et Salahine et qu'elles continuent à progresser rapidement à la faveur de " l'effondrement du moral des terroristes " qui, selon ces sources, fuient en nombre. M. Assad voudra soit "montrer sa capacité à être un partenaire efficace de lutte contre l'EI (à Raqa), soit assurer sa mainmise sur Alep et faire pression sur l'opposition dans la province d'Idleb en menant des opérations récurrentes de grignotage", d'après lui.

Lundi, ils ont perdu l'important quartier de Cheikh Saïd et celui de Salhine puis se sont retirés de six autres quartiers, notamment celui de Boustane al-Qasr, l'un des plus fortifiés, d'après l'OSDH.

L'offensive du régime à Alep depuis la mi-novembre a tué plus de 415 civils selon l'OSDH, tandis que 130 civils ont été tués par des tirs rebelles sur les quartiers ouest.

Alexandre Allard: l'enfance et la petite enfance
La société a fusionné avec Babyloan pour devenir la plus grande communauté dans le domaine du financement participatif en France. Alexandre Allard veut alors faire de cet endroit, un espace de rencontre et de découverte pour les artistes contemporains.

Syrie : l'ONU s'alarme sur de possibles atrocités contre des civils
Un revirement qui n'aurait pas été possible sans le précieux soutien de Moscou, allié indéfectible de Damas. Les forces d'Assad en passe de reprendre le contrôle total d'Alep , la deuxième ville de Syrie.

Lionel Messi dépasse Cristiano Ronaldo, oui...mais non — Ballon d'Or
Mais même si Messi a remporté le doublé coupe-championnat d'Espagne avec le Barça, il n'y avait pas match cette année. Enfin si le PSG a hérité d'un gros morceau, même topo pour Monaco qui va défier le Manchester City de Pep Guardiola.

Les efforts diplomatiques pour mettre fin au carnage dans l'ancienne capitale économique de Syrie, comme dans le reste du pays, n'ont jamais porté leurs fruits et les derniers pourparlers américano-russes, samedi à Genève, ont échoué.

Alep est devenu le principal front de la guerre en Syrie, qui a fait plus de 300.000 morts et entraîné le déplacement de plus de la moitié de la population du pays depuis 2011.

Un accord de cessez-le-feu a été conclu ce mardi à Alep, en Syrie, après des négociations entre les rebelles syriens et la Russie, alliée du régime de Bachar al-Assad.

Déclenché par la répression sanglante de manifestations prodémocratie pacifiques, le conflit s'est transformé en une guerre complexe impliquant une multitude d'acteurs syriens et étrangers, ainsi que le groupe jihadiste État islamique (EI). Des sources concordantes ont affirmé que les troupes syriennes menaient des combats défensifs à Palmyre, estimant que le contrôle sur la ville sera rétabli rapidement.

En écho à ces inquiétudes, le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, a dénoncé mardi la "logique de vengeance et de terreur systématique" du régime syrien à Alep.

Plus tôt en matinée, le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme a soutenu que des dizaines de civils, dont des femmes et des enfants, ont vraisemblablement été exécutés par l'armée syrienne et des milices qui la soutiennent dans les quartiers d'Alep-Est récemment repris aux rebelles.

Samedi, l'armée syrienne a déclaré avoir envoyé des renforts à Palmyre afin d'aider à sa défense.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL