Donald Trump recadre les médias

Marcel Micheaux
Janvier 12, 2017

Le milliardaire républicain a estimé qu'il fallait considérer comme un "atout" le fait que le président russe soit bien disposé à son égard. La semaine dernière, les chefs du renseignement américain ont informé le milliardaire élu président des Etats-Unis de l'existence d'un document comprenant des informations compromettantes récoltées par la Russie pendant des années. Le site Buzzfeed et la chaîne CNN ont fait éclater le scandale mardi, en mettant à jour l'existence d'un document de 35 pages, composé d'une série de notes datées de juin à décembre 2016 et rédigées par un ancien agent du contre-espionnage britannique.

Le président américain ferait ainsi l'objet d'une surveillance étroite de la part de la Russie. Au programme également, une vidéo avec des prostituées, filmée clandestinement par les services russes dans le but de faire chanter Donald Trump.

Si les médias américains s'attendent à être chahutés par le nouveau président, certains experts rappellent que ses prédécesseurs aussi ont tenté de limiter le travail du "quatrième pouvoir", avec plus de discrétion. "Nous offrons donc un million de dollars pour obtenir les droits exclusifs des images du FSB [le service fédéral de sécurité russe] qui prouvent les passe-temps de Donald Trump dans les hôtels russes", écrit Kelly Holland dans une lettre.

De son côté, Donald Trump -qui doit donner une conférence de presse ce mercredi 11 après-midi- a évoqué de fausses informations et une véritable "chasse aux sorcières". Pas de contrat. Pas de prêt. M. Trump a affirmé avoir cédé le contrôle de ses entreprises à ses deux fils pour la durée de son mandat, en promettant que cela permettrait d'éviter les conflits d'intérêts avec sa fonction présidentielle.

Connu pour son tempérament à chaud et ses réactions violentes, Donald Trump s'est emporté après la publication mardi sur le site Buzzfeed. On peut seulement se demander pourquoi les Buzzfeed et homologues ne donnent pas plus de publicité aux informations qui courent tout Washington concernant la vie sexuelle plus ou moins méprisable, notamment face aux femmes, de membres du Congrès réputés par leur rigorisme puritain.

Inondations en Thaïlande : les zones touristiques touchées
Les intempéries ont coincé des milliers de touristes et plusieurs activités commerciales sont paralysées. En décembre 2016, plus de 35 personnes avaient péri.

Nice: Juliette Méadel en visite
"Aujourd'hui il n'y a plus de personnes en urgence absolue, mais trois sont encore à l'hôpital: une au CHU de Nice et deux aux Invalides à Paris".

Amazon annonce la création de 100'000 emplois
Amazon, une entreprise basée à Seattle dans l'État de Washington, va ainsi considérablement augmenter sa force de travail. Il voulait même un temps se débarrasser de l'homme d'affaires en le plaçant à bord de la fusée de l'une de ses sociétés .

Au point que certains internautes, confondant partisans et médias, ont cru que les journalistes applaudissaient aux propos de Trump. Pas encore président et le voilà déjà expédié de la rubrique politique à la rubrique du fait divers. Tout ce qu'il approche, tout ce qu'il touche, tout ce dont il parle, semble irrémédiablement sali, avili, dégradé.

Donald Trump a aussi épinglé son prédécesseur, Barack Obama.

"Est-ce que les journalistes sont en train de rire aux punchlines égocentriques de Trump?" "C'est quelque chose que l'Allemagne nazie aurait fait, et a fait", a t-il réaffirmé, reprenant une expression choc d'un précédent tweet.

- Le FBI enquête sur la crédibilité et l'exactitude des allégations contenues dans ces notes, fondées principalement sur des informations fournies par des sources russes, mais non confirmées.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL