Theresa May annonce que le Brexit signifiera la sortie du marché unique

Aubin Brasseur
Janvier 17, 2017

"Ce que je propose ne peut impliquer une adhésion au Marché unique européen", a-t-elle déclaré. C'est à Londres, devant des ambassadeurs de pays européens, que Theresa May a exprimé ses attentes vis à vis de l'Europe une fois que le Royaume-Uni en serait sorti.

La livre a intensifié sa progression au moment où la Première ministre a déclaré vouloir faire voter le Parlement britannique sur l'accord final du Brexit. Elle a précisé souhaiter une sortie "par étapes" pour éviter un changement trop brutal. La première ministre est claire, elle veut une Grande-Bretagne indépendante, mondiale, non rattaché à l'Europe comme la Suisse ou la Norvège.

The Sun titre sur "La triple onde de choc de May sur le Brexit", indiquant que la Première ministre va "montrer qu'elle est sérieuse en annonçant une sortie en trois coups de l'UE".

"La nouvelle Grande-Bretagne libre de Theresa", titrait mardi le quotidien europhobe Daily Mail, se félicitant de ce que les Britanniques allaient "récupérer le contrôle" de leurs frontières et se libérer du joug "des juges de l'UE".

"Enfin de la clarté" Ce discours de Theresa May était attendu depuis le vote du 23 juin 2016 en faveur du Brexit.

Theresa May veut une rupture claire
Theresa May veut une rupture claire

Les informations sorties dans la presse n'apportent toutefois pas de nouveaux éléments, le gouvernement de Theresa May ayant toujours donné la priorité à la maîtrise de l'immigration, ce qui explique que la livre n'ait pas reculé davantage après l'ouverture du marché londonien, ajoute-t-il.

Les 27 autres pays de l'Union européenne se sont montrés fermes s'opposant à ce que Londres puisse en bénéficier s'il ne respecte pas le principe de libre circulation des personnes. Et malgré un certain repli depuis 2014, la zone euro continue d'offrir au Royaume-Uni 90% de ses débouchés avec l'UE, soit 45% du total des exportations du pays. Parce que "l'histoire du Royaume-Uni et sa culture sont profondément internationalistes".

En attendant l'allocution de Theresa May, des déclarations du ministre britannique des Finances sont venues apaiser quelque peu les inquiétudes, a par ailleurs souligné l'analyste japonais.

Dans son discours, elle a ainsi également appelé ses concitoyens à "mettre de côté les vieilles divisions et s'unir pour faire du Brexit un succès", plaidant pour la fin des "insultes" et de la rancœur.

Rayane Bensetti tire sa révérence avec émotion — Clem
Découvert dans la série Pep's , le gagnant de la saison 5 de Danse avec les stars souhaite se tourner vers le cinéma pour la suite de sa carrière.

Jamiroquai va revenir avec un nouvel album
Cosmic Girl , Virtual Insanity ou encore You Give me Something ont fait de Jamiroquai un groupe culte. Cependant, certains médias annoncent une date de sortie de l'album pour la fin du mois de mars 2017.

Trump a fait "une déclaration de guerre" à l'Europe — Valls
Ces paroles de Donald Trump n'ont pas été reçues favorablement par le président de la République François Hollande. Le président français a répondu au président désigné américain, qui a critiqué l'UE.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL