A Dog's Purpose : Un chien-cascadeur maltraité, la vidéo choque la Toile

Marcel Micheaux
Janvier 19, 2017

"Il ne va pas se calmer tant qu'il n'est pas dans l'eau, tu n'as qu'à l'y jeter", entend-on quelqu'un dire dans la vidéo tandis que le chien s'accroche à l'extrémité du bassin avant d'y être poussé.

Alors que Mes vies de chien doit sortir aux Etats-Unis la semaine prochaine et bientôt en France, le film se trouve au cœur d'une critique virulente depuis la diffusion d'une vidéo par le site TMZ: dans celle-ci, on voit un chien de race Berger allemand forcé d'aller dans une eau tumultueuse pour les besoins du tournage d'une scène.

TMZ affirme que ces images ont été tournées près de Winnipeg, au Canada, pendant le tournage.

Davos : Xi Jinping adresse un avertissement à peine voilé à Donald Trump
Le président chinois Xi Jinping a délivré, mardi matin, le discours introductif de la session plénière d'ouverture du Forum économique mondial de Davos (WEF).

L'arme fatale de Theresa May — Brexit
Le président élu américain a prévenu que " d'autres (pays) partiront aussi " de l'UE " pour garder leur identité propre ". L'UE avait exclu de donner au Royaume-Uni un accès " à la carte " à cet espace de 500 millions de consommateurs .

La CIA met en ligne 13 millions de pages d'archives
Il était jusqu'ici uniquement disponible à la National Archives Records Administration (NARA) à College Park, dans le Maryland. Douze millions de documents déclassifiés ont été mis ligne mardi après des années de restrictions d'accès.

La vidéo d'environ une minute se termine avec l'animal qui coule après avoir essayé de s'agripper au rebord du bassin. Animal Justice, une association canadienne, a quant à elle porté plainte contre les cinéastes pour cruauté envers les animaux. L'association a appelé au boycott du film produit par Universal Pictures et la société de Steven Spielberg (Amblin), tout en révélant au Hollywood Reporter que le berger allemand était la propriété de Birds & Animals Unlimited, un établissement qu'elle accuse de nombreuses violations des droits des animaux. En train de se noyer, il est alors secouru par des membres de l'équipe. "Quand le chien a montré qu'il ne voulait pas sauter dans l'eau, la scène aurait dû être interrompue", ajoute-t-elle dans un communiqué reçu par l'AFP.

Malgré les images traumatisantes, le studio de production a affirmé à TMZ: "offrir un environnement sûr et s'assurer du traitement éthique des animaux acteurs avait été primordial pour tous ceux qui ont été impliqués dans la réalisation de ce film".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL