Terrorisme: Bamako abrite un sommet extraordinaire du G5 Sahel

Vanessa Beaulieu
Février 6, 2017

La deuxième réunion annuelle du Groupe 5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger, Mauritanie et Tchad), se tient depuis ce dimanche 17 février au Centre international de Conférence de Bamako.

Comme le thème l'indique la situation sécuritaire au Mali a des répercussions dans la sous-région sahélienne.

La rencontre de haut niveau des chefs d'Etats sur "la situation sécuritaire au Mali et son impact dans l'espace sahélien", se tiendra dans un contexte marqué par la recrudescence de la violence dans le Nord du Mali avec l'attentat contre le camp du Mécanisme opérationnel de Coordination pour la mise en œuvre de l'accord pour la paix et la réconciliation au Mali. La plus récente attaque terroriste perpétrée dans ce pays est celle de Menaka dans le nord où 4 soldats sont morts samedi, mais celle qui a eu plus d'ampleur reste l'attaque de Gao où près de 80 personnes ont trouvé la mort le 18 janvier.

Le Niger et le Burkina voisins font régulièrement face à des actes terroristes dont on dit très souvent que les auteurs viennent du Mali où repartent vers le Mali après leur forfait. Le G5 Sahel s'est doté d'une Stratégie pour le Développement et la Sécurité et d'un Programme d'Investissements Prioritaires, qui fera l'objet d'une table ronde de mobilisation des ressources.

Gmail ne sera bientôt plus supporté sous Windows XP et Vista
Les utilisateurs concernés auront donc moins d'un an pour " prendre des mesures ", à savoir notamment migrer vers un OS plus récent.

Maroc, Sahara Occidental : cohabitation forcée au sein de l'UA
" Mais toutes les options restent ouvertes ", a-t-il ajouté, en faisant allusion, sans prononcer le terme, à un éventuel retour aux armes.

Tom Brady s'est fait voler son maillot
Pire, le troisième acte commençait sur le même ton et les "Pats" allaient compter jusqu'à 25 points de débours (28-3). Edelman a capté la passe de Tom Brady après qu'un joueur des Falcons eut changé la trajectoire du ballon.

Le sommet a débuté hier avec une première phase consistant à la réunion des ministres de la Défense et des affaires étrangères du G5.

Pour le Tchadien Ahmat Mahamat Bachir, président du conseil des ministres de la Défense du G5 Sahel, l'une des décisions les plus importantes de cette rencontre doit porter sur la création d'une force conjointe du G5, qui sera soumise aux chefs d'Etats pour adoption.

Le G5 Sahel composé du Burkina, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad a été créé en 2014.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL