"Crime d'apartheid": Washington exige de l'ONU le retrait d'un rapport accusant Israël

Henri Michaux
Mars 17, 2017

Tout part d'un rapport publié ce mercredi par les Nations-Unies dans lequel l'organisation accuse Israël d'imposer un " régime apartheid " basé sur la discrimination raciale contre les Palestiniens.

Le rapport commandé par la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie occidentale (CESAO) a conclu qu'"Israël a établi un régime d'apartheid qui domine le peuple palestinien dans son ensemble". D'après le média israélien Ynetnews, c'est la première fois que l'ONU utilise le terme " apartheid " pour s'adresser à Israël.

"Il dénonce un rapport mensonger".

Rima Khalaf, la sous-Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies et du secrétaire de direction (CESAO) a dit que ce rapport sera "le premier de son genre à être délivré par l'organisme des Nations Unies qui soit clair et explicite et montre d'Israël, un état raciste qui a mis en place un régime d'apartheid qui opprime le peuple palestinien. Les tentatives de discréditer la seule démocratie au Moyen-Orient sont honteuses et choquantes", a-t-il affirmé.

Le Canada et les Etats-Unis lui ont également reproché des " propos antisémites " rapportés dans un article où il faisait le lien entre les attentats de Boston et la politique américaine à l'égard d'Israël.

Nana Akufo-Addo et les 110 ministres — Ghana
Ils auront tous droit à des avantages liés à leur fonction à savoir les voitures, les retraites et bien d'autres. Du côté des autorités ghanéennes, l'on ne s'offusque pas de ce nombre de ministres que compte le gouvernement.

Airbus: livre le 1er satellite tout électrique à Eutelsat
Le satellite disposera d'une puissance électrique de 13 kW pour une masse au lancement de seulement 3 500 kg. Ce gain de masse permet d'ajouter des équipements de télécommunication.

Trump prévoit une baisse spectaculaire du budget de l'Agence de l'environnement
Il avait ensuite fait référence à un article du New York Times et "d'autres choses" qu'il avait lues évoquant des écoutes. J'ai dit 'attendez un peu, on parle beaucoup d'écoutes téléphoniques'. "J'avais vu beaucoup de choses".

La commission parle de quatre groupes de palestiniens qu'elle identifie ainsi: "Palestiniens citoyens d'Israël, Palestiniens vivant à Jérusalem-Est, Palestiniens vivant en Cisjordanie et dans la bande de Gaza et les Palestiniens vivant en exil ou réfugiés ". Les Etats-Unis sont outrés par le rapport.

" Le Secrétariat de l'ONU a eu raison de se distancer de ce rapport, mais il doit aller plus loin et retirer le rapport", a ajouté Haley".

L'ambassadeur d'Israël auprès de l'ONU, Danny Danon, a violemment critiqué le rapport, appelant le Secrétaire général de l'ONU António Guterres à condamner le texte.

Au milieu de la crise, l'ONU tente d'apaiser les tensions.

D'après Ynetnews, le rapport a été rédigé par Richard Falk, un ancien enquêteur des Nations-Unies en matière de droit de l'homme dans les territoires palestiniens et un fervent critique de l'Etat d'Israël et Virginie Tilley, professeur de Science Politique à l'université de l'Illinois aux Etats-Unis.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL