Le courant passe très mal entre Trump et Merkel !

Vanessa Beaulieu
Mars 18, 2017

Néanmoins, lors de la visite de la chancelière allemande Angela Merkel, le président américain Donald Trump a semblé préférer déroger sciemment à la tradition. Leurs divergences, notamment sur le commerce et l'immigration, se sont confirmées.

Les deux dirigeants devaient s'entretenir dans le Bureau ovale, avant une conférence de presse commune.

Le président américain a reçu, vendredi 17 mars, la chancelière allemande à la Maison-Blanche.

Le président américain a adopté un ton plutôt offensif. S'il a assuré son "fort soutien à l'Otan", il a ajouté immédiatement "le besoin pour nos alliés de l'Otan de payer leur juste part pour la défense" de l'alliance. Dès lors, Angela Merkel se tourne vers Donald Trump en lui demandant: "Voulez-vous que nous nous serions la main?"

Un sujet cher à l'Allemagne a pourtant a trouvé grâce aux yeux de Trump, à savoir l'Ukraine.

Sept blessés après une explosion dans une habitation — Bruxelles
L'incendie était toujours en cours à 17h50, mais les recherches sont, elles, terminées. Plusieurs riverains ont témoigné sur Twitter et parlent d'une explosion "énorme".

Radulov, Gallagher et Emelin retrouvent leurs coéquipiers — Canadiens
Les hommes de Guy Boucher n'ont qu'un point de moins que le CH, avec deux matchs de plus à disputer. Cependant, il y avait deux absents, soit les joueurs blessés (Brian Flynn et Nikita Nesterov).

Alençon : la permanence du Front National incendiée
Dans la nuit de vendredi à samedi, le local du Front National à Alençon a été la cible d'un incendie d'origine criminelle. L'incendie criminel ne fait aucun doute, selon le procureur d'Alençon , François Coudert , qui s'est rendu sur place.

L'immigration est "un privilège, pas un droit ", a lancé Donald Trump. Angela Merkel a quant à elle dit espérer la reprise des négociations commerciales entre l'UE et les États-Unis.

A part dire qu'il ne regrettait que rarement le contenu de ses tweets, Donald Trump n'a pas répondu directement à la question, préférant faire un aparté humoristique. Il faisait ainsi allusion à la découverte en 2013 que le téléphone portable de Mme Merkel avait été mis sur écoute par la NSA. Trump avait dénoncé "l'erreur tragique" d'accueillir des réfugiés syriens et Merkel lui avait fait la leçon sur les "valeurs de démocratie".

Si les rencontres entre dirigeants internationaux laissent peu de place à l'improvisation, cela n'a pas empêché celle entre Angela Merkel et Donald Trump d'être émaillée de moments gênants, estime The New York Times.

Interrogée sur le message envoyé aux Américains en souhaitant se délester d'une association pareille, dont l'efficacité a été mise en avant par plusieurs études, la Maison Blanche a expliqué pendant une conférence de presse que "Meals on Wheels ça à l'air génial (.) mais cela fait partie des".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL