Attaque d'Orly: L'avion Tunisair atterrira à Roissy-Charles de Gaulle

Vanessa Beaulieu
Mars 19, 2017

Il se rend ensuite à l'aéroport d'Orly, à une dizaine de kilomètres de Vitry.

Le militaire auquel l'arme a été dérobée, en patrouille à l'aéroport d'Orly-Sud, fait partie de l'opération Sentinelle, mise en place à la suite des attentats de janvier 2015 à Paris. "Elle a réussi à tenir, mais ses deux camarades ont pensé nécessaire, ils ont eu raison, d'ouvrir le feu pour la protéger et surtout protéger tout le public qui était alentour", a déclaré Jean-Yves Le Drian lors d'un point presse à Orly. Le domicile de Ziyed B., à Garges-lès-Gonesse, a également été perquisitionné.

Il est fiché J au Fichier des personnes recherchées (FPR), c'est-à-dire qu'il était recherché par la police judiciaire. Il faisait l'objet d'une interdiction de quitter le territoire. Le père et le frère du suspect ont d'ores et déjà été placés en garde à vue à cet effet. Selon leurs déclarations, l'assaillant les a contactés après le premier incident à un contrôle routier en disant: "J'ai fait des bêtises. J'ai tiré sur des gens et on m'a tiré dessus".

Visite officielle de Rex Tillerson à Pékin demain
La Russie a appelé vendredi les États-Unis et la Corée du Nord à sortir du " cercle vicieux " de l'escalade militaire. Toutefois, aucune précision n'a jusque là été apportée quant aux actions qui pourraient être prises.

UBS révise à la baisse son bénéfice et réduit les bonus
A fin décembre, les réserves pour litiges dans ce cas particulier atteignaient 1500 millions de dollars (1504 millions de francs). UBS vient d'annoncer que son bénéfice était révisé à la baisse de 102 millions de francs suisses, soit 95 millions d'euros.

Emmanuel Macron creuse l'écart avec François Fillon
A gauche, l'écart se resserre entre Benoît Hamon , qui perd 1,5 point en dix jours à 12,5%, et Jean-Luc Mélenchon, stable à 11,5%. Son socle électoral ne semble pas vraiment s'éroder suite à cette séquence: 70% de ses électeurs se déclarent sûrs de leur choix.

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête, confiée à la section antiterroriste de la Brigade criminelle (SAT), la sous-direction antiterroriste (SDAT) de la police judiciaire et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Près de 3000 personnes ont été concernées par cette évacuation dans les deux aérogares d'Orly Sud et Orly Ouest dont 1500 se trouvaient dans les 12 avions en attente.

Fermés le temps qu'une opération de déminage exclue la présence d'explosifs, les terminaux d'Orly-Sud et Orly-Ouest ont rouvert leurs portes dans l'après-midi et le trafic aérien a repris progressivement.

Cette agression intervient un mois et demi après celle à la machette contre des militaires au musée du Louvre à Paris, et moins d'un an après l'attentat de l'aéroport de Bruxelles le 22 mars 2016 (32 morts et plus de 300 blessés).

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL