" "L'Allemagne " doit d'énormes sommes d'argent " à l'OTAN, dit Trump

Aubin Brasseur
Mars 19, 2017

Pourquoi? "Parce que les Etats-Unis doivent être plus payés pour la défense très puissante et très coûteuse qu'ils fournissent à l'Allemagne", estime Donald Trump.

Elle réagissait à un tweet du président américain envoyé samedi, au lendemain de son entretien à la Maison blanche avec la chancelière allemande, Angela Merkel.

"En dépit de ce que vous avez entendu de la part des [médias] de "fake news", j'ai eu une excellente rencontre avec la chancelière Angela Merkel", a tweeté Donald Trump depuis sa résidence de Floride, où il passe le week-end.

L'Allemagne doit de "vastes sommes" à l'OTAN selon Donald Trump
Le budget militaire de l'Allemagne doit atteindre 38,5 milliards d'euros en 2018, soit 1,4 milliard de plus qu'aujourd'hui.

PSG-OL : les compos probables
A l'inverse, l'OL est en pleine confiance après sa qualifications pour les quarts de finale de l'Europa League face à l'AS Rome. Mathieu Valbuena avait marqué pour l'Olympique Lyonnais.

Christian Estrosi attaque un élu FN, "héritier de Goebbels"
Mais ce vendredi 17 mars, le ton est monté d'un cran supplémentaire entre Christian Estrosi et ses adversaires du Front national. Philippe Vardon a annoncé sur Twitter qu'il porterait plainte après les propos de Christian Estrosi.

Dans son premier tweet, le président américain a commencé par qualifier d'"excellente" sa rencontre avec la chancelière allemande, la veille, à Washington. Il l'a d'ailleurs fait remarquer à Angela Merkel vendredi, lors de leur rencontre, avant de rappeler publiquement "le besoin pour nos alliés de l'OTAN de payer leur juste part pour la défense".

Berlin a rejeté l'affirmation du président américain Donald Trump selon qui l'Allemagne doit à l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) des montants importants en raison d'investissements militaires déficients. "Nous nous engageons aujourd'hui à cet objectif de 2% [du produit intérieur brut] jusqu'en 2024", a-t-elle déclaré au cours d'une conférence de presse commune.

La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, a affirmé dimanche qu'il n'y avait pas de "compte du débiteur à l'OTAN". "Les dépenses de défense vont aussi aux missions de maintien de la paix de l'ONU, à nos missions européennes et à notre contribution pour combattre le terrorisme de l'Etat islamique".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL