Le Roux: cinq ans après Merah, "la République n'oublie pas"

Henri Michaux
Mars 19, 2017

Cinq ans après les attentats de Mohamed Merah, des hommages solennels sont rendus dimanche à Toulouse aux victimes, les sept vies fauchées et les blessés, du "tueur au scooter".

Il y a cinq ans, les tueries de Mohamed Merah, perpétrées en pleine campagne présidentielle, plongeaient la France dans la terreur du jihadisme.

En présence du ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux, une grande cérémonie est organisée à l'école juive Ozar Hatorah, rebaptisée Ohr Torah. "L'abjection de cet acte restera gravée dans la mémoire des Toulousains", avait déclaré le maire de la Ville rose, Jean-Luc Moudenc (LR), à l'AFP. Pourtant, c'est bien le sien, Mohamed Merah, que les gens ont retenu lorsqu'on évoque les attaques terroristes qui ont endeuillé Toulouse et Montauban en mars 2012.

Dinan. Un homme chute de la grande roue à la fête foraine
Cité par Ouest-France, un gendarme explique: " cela tiendrait davantage au comportement qu'à l'état de la machine ". Souffrant de nombreuses fractures, il a été transporté dans un état grave au CHU de Pontchaillou à Rennes.

Barton ouvre la porte à un retour — OM
Les années passent et Joey Barton n'a toujours pas oublié son passage à l'OM (2012-2013). Joey Barton ne fait pas que cibler des joueurs.

Sondage: Marine Le Pen et Emmanuel Macron au coude-à-coude, Fillon éliminé
Mais Benoît Hamon est fortement gêné, dans cette campagne présidentielle, par le rôle prédominant joué, selon lui, par l'argent . Il ne reste plus que 38 jours à l'ancien Premier ministre pour rattraper ce différentiel de 7,5 points avec Emmanuel Macron .

"Comme vous, la République n'oublie pas. Jusqu'au dernier, nous les traquerons, nous les jugerons", a assuré Bruno Le Roux, devant plusieurs centaines de personnes venues rendre hommage aux victimes.

" Jamais il n'y aura de refuge sur le sol national pour les terroristes qui s'en prennent à nos enfants, à nos proches, à nos amis, à nos policiers et à nos soldats". L'arbre de vie, une sculpture offerte par l'artiste Charles Stratos, a été dévoilée. Parmi eux, quelques militaires du 17e Régiment du génie parachutiste (RGP), dont étaient issus Abel Chennouf et Mohamed Legouad, assassinés par Merah le 15 mars 2012. Ensuite, un moment de recueillement avec énoncé de toutes les victimes est prévu près du Capitole. Grièvement blessé, le 1ere classe Loïc Liber, 27 ans, est depuis tétraplégique. Le visage caché par son casque de motard, il y a exécuté le professeur de religion Jonathan Sandler, 30 ans, ses deux fils Arieh, 5 ans, et Gabriel, 4 ans, ainsi que Myriam Monsonégo, 7 ans, fille du directeur. Autoproclamé "combattant d'Al-Qaïda", le terroriste avait été abattu par les forces de l'ordre le 22 mars à Toulouse, alors qu'il était retranché dans son appartement.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL