Onze candidats sur les rangs au premier tour de l'élection présidentielle française

Leopold Bellegarde
Mars 19, 2017

Et pour cause: lorsque les sondages montrent qu'il peut l'emporter face à Marine Le Pen, les taux d'intérêt exigés sur les dettes françaises se rapprochent de ceux acquittés par l'Allemagne.

Au moment où le candidat de la droite François Fillon est mis en examen, "ce n'est pas une coïncidence", selon un proche, si Mme Le Pen a parlé une heure dans cette salle comble d'une région bastion de la droite, sans sa nièce Marion Maréchal-Le Pen initialement annoncée.

En progression dans notre sondage Ifop vendredi de la présidentielle en temps réel, le candidat d'En Marche Emmanuel Macron creuse un écart de 8 points sur François Fillon dans les intentions de vote au premier tour.

La tournée The Voice passera à Cannes et à Marseille cet été
Quel membre du jury sera séduit par Lucie? Alors installez-vous confortablement et suivez avec nous en direct l'émission 5 à partir de 20h55 sur TF1.

En s'emparant de la République, Mélenchon met la pression sur Hamon
Le cortège, qui partira de Bastille à 14h, sera placé sous haute sécurité compte tenu de l'état d'urgence toujours en vigueur. Jean-Luc Mélenchon se veut être le candidat 2.0 des prochaines élections présidentielles.

Le Lucernois Michael Schaer souffre d'une double — Paris-Nice
Ils partagent la même chambre durant les compétitions et s'entendent bien en course et sur le côté. L'ancien champion de Suisse devait y constituer l'un des principaux soutiens de Greg Van Avermaet .

Marine Le Pen finit cette dernière semaine de campagne avant l'annonce des candidatures définitives à son plus haut depuis le lancement du PrésiTrack, avec 28% des intentions de vote. Ce dernier bénéficie toujours d'un socle électoral plutôt solide, réussissant à convaincre près des deux tiers de son électorat de 2012 (65%). "La vraie difficulté pour lui porte sur l'application de son programme, compte tenu de sa crédibilité très entamée par les affaires. Son discours reste ferme, mais vu les efforts demandés aux Français c'est beaucoup plus difficile à faire passer dans l'opinion", analyse Jean-François Doridot, directeur général d'Ipsos. Avec un argument martelé: élu à l'Elysée, il serait le seul à disposer d'une majorité solide pour gouverner le pays.

Le candidat de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon est crédité de 12% des intentions de vote (+0,5 point) et fait ainsi quasiment jeu égal avec Benoît Hamon. Le positionnement résolument à gauche des deux candidats entretient la confusion. Le premier débat télévisé lundi sera l'occasion d'une première clarification. Benoît Hamon va conclure l'introduction et Emmanuel Macron va terminer les conclusions.

François Fillon ne passerait pas le premier tour, selon un sondage BVA diffusé samedi.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL