Sondage 'Présidentielle française': Macron distance Fillon et se rapproche de Le Pen

Vanessa Beaulieu
Mars 19, 2017

En progression dans notre sondage Ifop vendredi de la présidentielle en temps réel, le candidat d'En Marche Emmanuel Macron creuse un écart de 8 points sur François Fillon dans les intentions de vote au premier tour. Elle devance désormais Emmanuel Macron de 3 points (25%) et consolide sa force au sein des catégories populaires (46%, +11 points depuis la semaine dernière), notamment les ouvriers (55%, +10 points), des salariés du privé (40%, +4 points), des électeurs les moins diplômés (46%, +9 points) et des moins de 35 ans (33%, +5 points). Seul Marine Le Pen fait mieux (81%) alors que François Fillon (60%), Emmanuel Macron (49%) et Jean-Luc Mélenchon (47%) sont derrière. François Hollande aurait déjà livré son pronostic.

Il bénéficie probablement pour le moment d'une forme de vote utile à gauche, puisque même 16% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon de 2012 déclarent vouloir voter pour lui. C'est l'écart le plus important mesuré entre Emmanuel Macron et François Fillon depuis le début de ce sondage.

A gauche justement, la situation des deux candidats ne s'améliore pas.

Un homme abattu à l'aéroport d'Orly: le trafic est toujours interrompu
Selon le PDG d'Aéroports de Paris, Augustin de Romanet, le retour à la normale complet devrait intervenir dimanche matin. Il avait fait l'objet en 2015 d'une perquisition administrative, qui "n'avait rien donné", selon une source policière.

Fed : deuxième hausse des taux d'intérêt en trois mois
Pour 2018, deux autres augmentations sont prévues -pas plus que la Fed ne le prévoyait en décembre-, pour porter les taux à 2,1%. La Fed envisage que la moyenne des taux atteindra 3% en 2019, au lieu de 2,9% précédemment évalués.

Les Bleus arrachent la victoire face au pays de Galles
Ce top 8 favorisera la France pour le tirage au sort de la prochaine Coupe du monde 2019 au Japon. En revanche, Leigh Halfpenny , le buteur gallois, n'a connu aucun déchet dans son jeu au pied.

Crédité de 19,5% (-0,5) d'intentions de vote, le candidat de la droite recule légèrement mais conserve globalement son socle électoral après sa mise en examen pour "détournement de fonds publics", selon cette enquête pour Orange et La Presse régionale. Dans la vague du jour, l'intervalle de confiance à 95% est estimé à 2,1 points pour tous les candidats ayant obtenu 20 ou 80% des intentions de vote.

Au fil des jours, le candidat du mouvement En Marche! semble prendre le pas sur François Fillon.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL