Sondage présidentielle : l'excellente semaine d'Emmanuel Macron

Leopold Bellegarde
Mars 19, 2017

Avec sa conférence de presse du 1er mars au cours de laquelle il a annoncé sa convocation par les juges en vue d'une probable mise en examen, François Fillon semble avoir en quelque sorte "désamorcé " la bombe. Ce niveau est stable par rapport aux dernières enquêtes d'opinion publiées.

La campagne est polluée par l'argent, à la fois dans le comportement de ceux qui ont un rapport à l'argent qui ne colle pas avec l'exemplarité qu'on attend d'un chef de l'État, mais aussi polluée par les forces de l'argent qui inspirent à mes yeux beaucoup les projets de François Fillon et d'Emmanuel Macron. Cette incertitude, communément appelée "marge d'erreur", varie en fonction de la taille de l'échantillon et du pourcentage observé. Emmanuel Macron (En Marche!, 25 %) la talonnerait, distançant assez nettement François Fillon (LR, 19,5%).

La candidate du Front national demeure en tête des intentions au premier tou, stable à 26,5%. Mais en cette année 2017, la campagne n'est pas vraiment comme les autres.

Vinci: concession d'un aéroport à Salvador
Vinci Airports n'est pas le seul groupe européen à avoir remporté un appel d'offres pour la gestion d'un aéroport brésilien. La concession de l'aéroport de Florianopolis a, quant à elle, été remportée par Zurich International Airport AG.

Sondage 'Présidentielle française': Macron distance Fillon et se rapproche de Le Pen
C'est l'écart le plus important mesuré entre Emmanuel Macron et François Fillon depuis le début de ce sondage. Au fil des jours, le candidat du mouvement En Marche! semble prendre le pas sur François Fillon .

L'adversaire que Buffon veut éviter à tout prix — LdC
Mais malgré ce statut, le capitaine de cette équipe Gianluigi Buffon craint particulièrement un adversaire: Leicester City. L'entraîneur du Réal Madrid Zinedine Zidane veut en tout cas éviter le club de Riyad Mahrez et Islam Slimani.

Benoit Hamon est à la quatrième place des intentions de vote à 12,5% (-1,5%) de peu devant son concurrent de gauche Jean-Luc Mélenchon à 11,5% (=).Le candidat souverainiste de Debout la France stagne à 3,5% et a réussi à réunir ses 500 parrainages pour concourir à l'élection présidentielles.

Le socialiste Benoît Hamon est celui qui pâtit le plus du désarroi des électeurs de gauche. 6% des personnes "certaines d'aller voter" n'ont pas exprimé d'intentions de vote.

Enquête réalisée sur un échantillon de 1.425 personnes inscrites sur les listes électorales, issues d'un échantillon représentatif de 1.501 Français âgés de 18 ans et plus. Représentativité assurée par la méthode des quotas.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL