Un homme abattu à l'aéroport d'Orly: le trafic est toujours interrompu

Aubin Brasseur
Mars 19, 2017

Vers 08H30 (7H30 GMT), Ziyed Ben Belgacem, déjà condamné pour plusieurs vols avec violence et armé de son pistolet à grenaille, agresse une femme membre de la patrouille de trois militaires qui opère dans le cadre de l'opération Sentinelle, qui mobilise 7.000 soldats pour faire face au risque terroriste.

Il a ensuite été "repéré" à Vitry-sur-Seine (sud de la capitale) après avoir expulsé un conducteur d'une voiture afin de se rendre à Orly à bord du véhicule volé, selon Bruno Le Roux. "De toutes façons il va y avoir des morts", a rapporté le procureur de Paris François Mollins dans la soirée au cours d'une conférence de presse. Outre son revolver, ont été trouvés sur lui, 750 euros, un Coran, un briquet et un paquet de cigarettes. L'homme en question était "fiché J", et connu pour présenter des signes de "radicalisation". Il faisait l'objet d'une interdiction de quitter le territoire. Selon le procureur, il avait été repéré comme radicalisé en prison en 2011/2012.

Une enquête a été ouverte, notamment pour tentative d'homicide et tentative d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique, en relation avec une entreprise terroriste, ainsi que pour association de malfaiteurs terroriste criminelle. Il avait fait l'objet en 2015 d'une perquisition administrative, qui "n'avait rien donné", selon une source policière. Ce dernier avait rencontré Ziyed Ben Belgacem durant la nuit qui a précédé les faits. Selon une source proche de l'enquête, le père et le frère ont déclaré avoir été contactés par l'assaillant qui leur a dit: "J'ai fait des bêtises, j'ai tiré sur des gens et on m'a tiré dessus".

Le domicile de Ziyed B., à Garges-lès-Gonesse, a été perquisitionné, quelques grammes de cocaïne ont été retrouvés ainsi qu'une machette.

Météo: une journée internationale des femmes sous les nuages et la pluie
Les minima varieront entre -1 degré en Hautes-Fagnes et 7 degrés à la mer, avec des valeurs proches de 5 degrés dans le centre. Le vent sera faible de secteur est, puis de secteur sud-est, mais souvent modéré sur les hauteurs de l'Ardenne en au littoral.

Six Nations: EN DIRECT
Il n'en a rien été, par la victoire et surtout l'incroyable scenario qui y a mené. Pays de Galles: Halfpenny - North, J.

Neureuther en tête du géant d'Aspen, Pinturault 3e — Ski
Felix Neureuther a réalisé samedi le meilleur temps de la première manche lors du slalom géant d'Aspen, finale de la saison. Loïc Meillard, le tout frais champion du monde juniors en géant, s'est classé 22e (à 1 " 84).

A Orly, où le trafic aérien a été totalement interrompu samedi matin, les autorités déroutant des dizaines de vols, l'attaque a suscité sur le moment panique et pagaille, sans toutefois faire de blessés.

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet, a indiqué qu'il n'y avait aucun autre blessé. Le trafic avait été complètement suspendu dans les deux terminaux vers 8h50. Selon le PDG d'Aéroports de Paris, Augustin de Romanet, le retour à la normale complet devrait intervenir dimanche matin.

Selon ADP, 13 appareils au total ont été concernés par cette mesure de confinement. "Surtout vérifiez en appelant votre compagnie ou en allant sur le site de paris aéroports que l'avion que vous envisagez de prendre est maintenu et venez si possible en transports en commun", a-t-il insisté.

Des cellules de crise ont été mises en place pour accueillir les voyageurs à Orly comme à Roissy-Charles-de-Gaulle.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL