Visite officielle de Rex Tillerson à Pékin demain

Vanessa Beaulieu
Mars 19, 2017

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a déclaré dimanche au président chinois Xi Jinping que Donald Trump souhaitait mieux comprendre la Chine dans l'optique d'une rencontre entre les deux chefs d'Etat et n'a pas fait mention des sujets de désaccord entre les deux grandes puissances.

"Nous savons que par le dialogue, nous arriverons à une meilleure compréhension qui conduira à un renforcement des liens entre la Chine et les Etats-Unis et donnera le ton de notre future relation de coopération", a déclaré M. Tillerson à son hôte qui venait de l'accueillir au Palais du peuple, face à la place Tiananmen. Toutefois, aucune précision n'a jusque là été apportée quant aux actions qui pourraient être prises.

L'administration américaine entend renouveler le mandat de la Commission d'enquête sur la Syrie et veiller à ce que les rapporteurs sur la Corée du Nord, l'Iran et la Birmanie poursuivent leurs travaux, dit-il dans cette lettre datée du 8 mars.

Mélanie Alves - sources: The Mainichi, The Japan Times, The Asahi Shimbun.

. C'est la première visite officielle du secrétaire d'Etat américain dans la région d'Asie. Les autorités américaines devaient mettre sur la table toutes les options avant d'en informer le président.

"Certainement, nous ne voulons pas que les choses en viennent au conflit militaire", a-t-il ajouté. Mais, " s'ils élèvent le niveau de menace de leur programme d'armements à un niveau qui nécessite à nos yeux une action, alors cette option sera sur la table ".

Sondage 'Présidentielle française': Macron distance Fillon et se rapproche de Le Pen
C'est l'écart le plus important mesuré entre Emmanuel Macron et François Fillon depuis le début de ce sondage. Au fil des jours, le candidat du mouvement En Marche! semble prendre le pas sur François Fillon .

Les règles du premier débat — Présidentielle
Apres sa saillie contre la colonisation, l'analyse de ses " premières " propositions en matière de sécurité est de la même veine. Juste devant Macron, 26,5% des personnes sondées voteraient pour Marine Le Pen, la candidate d'extrême droite.

L'Angleterre comme les All Blacks, l'Irlande aime briser les séries !
Moribonde à la sortie de sa Coupe du monde en 2015, elle se positionne comme une favorite de la Coupe du monde 2019 au Japon. Si les Anglais ont pu continuer d'espérer, ils l'ont dû à une certaine maladresse irlandaise.

La Russie a appelé vendredi les États-Unis et la Corée du Nord à sortir du " cercle vicieux " de l'escalade militaire. D'essais en essais, la Corée du Nord semble de plus en plus renforcer son arsenal offensif. Depuis, il a mené quatre autre essais, dont deux rien qu'en 2016.

Pyongyang a essuyé plusieurs volées de sanctions de l'ONU, des Etats-Unis et de l'UE depuis plus d'une décennie, mais celles-ci ne l'ont pas dissuadée de poursuivre sur la voie militaire.

Là encore, Washington devrait confirmer son soutien indéfectible à la Corée du Sud comme l'avait déjà fait à Séoul, il y a quelques semaines, le nouveau secrétaire à la Défense James Mattis.

M. Tillerson se rend samedi en Chine, principal allié diplomatique et partenaire commercial de Pyongyang, pour lui demander de faire davantage pression sur le Nord.

Washington tourne la page de la " patience stratégique " de l'ère Obama.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL