Audrey Crespo-Mara porte plainte après les violentes insultes d'un maire

Vanessa Beaulieu
Mars 20, 2017

Invité sur le plateau du 20h de TF1 ce samedi 18 mars, Nicolas Dupont-Aignant (candidat pour Debout la France) avait d'ailleurs choisi de quitter le plateau pour montrer sa colère, laissant ainsi les questions de la présentatrice, Audrey Crespo-Mara, sans réponse. Le candidat aux présidentielles n'a pas apprécié de ne pas être invité au débat de ce lundi, qui n'opposera que cinq des onze candidats. C'est la journaliste Audrey Crespo-Mara qui devait questionner le candidat sur son programme et qui a dû clore prématurément le JT après le départ du candidat. Il juge que la journaliste toujours qualifiée de "poufiasse", mais cette fois-ci "décolorée" et qui a " oublié de s'acheter une cervelle", "n'a qu'à aller se prostituer ailleurs". "Une bonne leçon à tous ces connards de journalistes qui manipulent les électeurs depuis des mois, peut-on lire et à cette pouf [f] iasse de présentatrice de TF1 à l'allure de cagole qui ne se rend même pas compte de l'absurdité absolue de préselectionner cinq candidats pour le débat de lundi soir en laissant les autres candidats tout aussi légitimes sur le carreau". Comme le rapporte puremédias, elle a décidé de porter plainte pour "injure publique envers un particulier".

Sondage présidentielle : chute simultanée de Macron et Fillon (dernier pointage)
Et qu'importe si dans les sondages le champion de LR reste relégué en troisième position derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron .

Ghana : un arbitre suspendu à vie
Déclaré coupable de manipulation de matchs par la Commission de Discipline de la FIFA. L'arbitre était provisoirement suspendu depuis le 22 novembre.

Rwanda: le pape implore le pardon divin
Le président rwandais Paul Kagame avec le pape François lors d'une audience privée, au Vatican, le 20 mars 2017. Le président a apporté au pape un bâton traditionnel africain "pour convoquer les gens".

Le maire de la commune d'un peu plus de 1.000 habitants précise qu'il n'est "pas un soutien politique de Nicolas Dupont Aignan, je n'ai jamais voté pour lui, ne voterait probablement pas pour lui, malgré son coup de gueule parfaitement justifié, mais je ne supporte pas que certains médias puissent nous voler notre Démocratie". Les insultes directes envers Audrey-Crespo Mara ne se sont pas arrêtées là, il en a remis une couche en répondant à différents commentaires. Selon le blog jeanmarcmorandini.com, elle aurait l'intention de porter plainte contre ces insultes.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL