Débat présidentiel sur TF1 : pourquoi n'y-a-t-il que cinq candidats ?

Vanessa Beaulieu
Марта 20, 2017

Le candidat socialiste a perdu plusieurs points dans le dernier sondage Kantar Sofres pour Le Figaro et LCI. La candidate du Front national aura, elle, intérêt à occuper physiquement le terrain tout en rassurant les Français, toujours réticents, selon les sondages, à l'élire à l'issue du deuxième tour.

Mais la majorité des onze candidats sera donc absente de ce rendez-vous. 59% des électeurs de M. Macron se disent sûrs de leur choix, soit une hausse de 14 points, tout comme 53% des électeurs de M. Hamon et 64% de ceux de M. Mélenchon. Enquête réalisée en ligne du 17 au 19 mars auprès de 3.010 personnes âgées de 18 ans et plus, d'où a été extrait un échantillon de 2.847 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Ce meeting, le premier de sa campagne, a marqué un tournant majeur pour Benoît Hamon. Elle devait permettre une véritable confrontation des idées au sein d'un spectre politique qui se caractérise autant par sa largesse que par sa mobilité. Cet intérêt pour lui dans les recherches sur Google confirme par ailleurs son ancrage dans le paysage de cette présidentielle.

Dans le cercle des débatteurs prendront aussi place François Fillon (Les Républicains), vainqueur de la primaire de la droite, mais pris depuis dans la tourmente des affaires, celui de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon et son rival à gauche, le socialiste Benoît Hamon. Le candidat d'En Marche continue donc son ascension et met des bâtons dans les roues de la candidate frontiste.

Le conseiller régional PS Julien Dray, proche de François Hollande, a appelé lundi Benoît Hamon à ne "pas considérer qu'Emmanuel Macron est le pire adversaire" dans la campagne pour la présidentielle. Tout comme Philippe Poutou et François Asselineau crédités de 1%. Ou encore Nathalie Arthaud qui obtient 1,5% des voix.

Читайте также: Mélenchon en marche pour la VIe République

Les intentions de vote en faveur de François Fillon sont également stables à 17%.

Emmanuel Macron joue gros lui aussi. Aujourd'hui il réussit même à s'assurer 51% de suffrages sûrs.

Peu de grandes différences de ce point de vue, car légalement, la composition des parrainages doit être équilibrée: au moins 30 départements et pas plus d'un dixième émanant d'un même département.

Difficile de ne pas relier cette curiosité pour François Fillon avec les affaires qui polluent sa campagne depuis les nombreuses révélations - initiées par le Canard enchaîné - concernant l'emploi présumé fictif de son épouse Penelope et de deux leurs enfants comme assistants parlementaires.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Autres rapports

Discuter de cet article