Epilation laser, lypolyse... l'Anses alerte sur les effets indésirables

Henri Michaux
Mars 20, 2017

En ce qui concerne les appareils à épilation, les effets les plus fréquemment rapportés sont des réactions inflammatoires localisées, de faible intensité.

La demande d'actes à visée esthétique est en forte hausse, stimulée par le développement de nouveaux appareils utilisant des lasers, la lumière intense pulsée, des ultrasons, le froid ou encore des radiofréquences. L'Agence ajoute par ailleurs que les principes de fonctionnement et d'efficacité de certains de ces appareils " ne sont pas démontrés ". Quant aux appareils à lipolyse, inflammations et douleurs sont les plus fréquentes, suivies par des cas de pigmentation, d'acné ou de croûtes quand des diodes laser les équipent. "La cryolipolyse (qui a pour but de détruire les cellules graisseuses par l'action du froid)" entraîne des effets secondaires immédiats: "érythème, inflammation avec œdème et douleur", explique-t-elle, indiquant toutefois que ces effets régressent rapidement.

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a rendu lundi 20 mars 2017 les résultats de son expertise relative à l'évaluation des risques sanitaires liés à l'utilisation des appareils destinés à la pratique des actes à visée esthétique comme l'épilation et la lipolyse.

Ainsi, " face aux effets observés et rapportés par de nombreuses études cliniques, l'Anses conclut à la nécessité de prendre des mesures visant à limiter la survenue d'effets indésirables ".

Wissous Une déchetterie prise d'assaut, des camions-poubelles incendiés ou dégradés
D'après les premières constatations, le préjudice est estimé à plus d'un million d'euros selon des sources policières. Une déchetterie située dans le département de l'Essonne, à Wissous plus exactement, a été attaquée et vandalisée.

Une fillette seule à la maison, contacte les gendarmes — Oise
Le gendarme n'a pas manqué de rappeler à la mère "les risques pris en laissant une petite fille de 4 ans seule dans une maison". Ils ont également envoyé une patrouille sur place afin de s'assurer que la petite était bien en sécurité.

Accident dans les chutes d'eau de Kintampo, 19 morts — Ghana
La ministre ghanéenne du Tourisme, Catherine Afeku, a offert ses condoléances aux familles. La zone constitue une attraction touristique populaire de la région Brong-Ahafo.

Ainsi, pour l'Anses, la commercialisation de ces appareils "n'est pas encadrée au regard de leurs effets potentiels sur la santé".

En outre, elle "recommande de revoir l'ensemble du cadre réglementaire associé aux appareils à visée esthétique et à leur utilisation, dans l'objectif d'améliorer la protection de la santé et de la sécurité des usagers, autant dans un cadre professionnel que domestique". Les appareils concernés incluraient notamment ceux utilisant les rayonnements optiques (lasers et IPL), les ultrasons non focalisés, le froid ou les radiofréquences.

Les actes d'épilation dites "définitives" et de "lipolyse" sont aujourd'hui réalisés par des professionnels avec des appareils spécialisés dans des cabinets médicaux ou bien des instituts de beauté. Afin de contrer ces risques sanitaires, elle recommande dans son avis d'instaurer "une information obligatoire préalable des usagers" auxquels ils sont destinés.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL