Kim Kardashian, très reconnaissante envers la police française

Marcel Micheaux
Mars 20, 2017

En octobre dernier, alors que la fashion week battait son plein dans notre capitale, Kim Kardashian se retrouvait ligotée et détroussée de neuf millions d'euros de bijoux dans sa suite parisienne.

Dans la nuit du 2 au 3 octobre, cinq braqueurs avaient neutralisé le veilleur de nuit dans l'hôtel particulier du centre de Paris où séjournait la star, puis deux d'entre eux, masqués et portant des blousons siglés police, étaient montés dans son appartement. " Il a attrapé mes jambes, et j'étais nue dessous". Je n'avais pas de vêtements, j'étais en nuisette et je me suis dit, ok, c'est le moment où ils vont me violer. J'étais mentalement prête à ça. "Et ils n'ont finalement rien fait." a raconté la star, prostrée sur un canapé et entourée de ses soeurs.

"Il a scotché mes jambes et a pointé son arme sur moi". Et j'étais persuadée qu'il allait me tirer dans la tête. Le couple avait aussi décidé de renvoyer Pascal Duvier, le garde du corps qu'il employaient depuis 2012.

L'assaillant était sous l'emprise de l'alcool
Par ailleurs, son frère et son cousin, qui s'étaient d'eux-même présentés à la police samedi, ont été relâchés dimanche soir. Des cellules de crise ont été mises en place pour accueillir les voyageurs à Orly comme à Roissy-Charles-de-Gaulle.

Un profil — Ziyed Ben Belgacem
Une enquête a été ouverte notamment pour tentative d'homicide et d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste. Il parvient au cours d'un corps-à-corps "assez long" à s'emparer de l'arme de la militaire, un fusil-mitrailleur Famas.

Moyens : Golovkin conserve sa ceinture dans la douleur
Il sera opposé au Thaïlandais Srisaket Sor Rungvisai, ancien champion WBC de la catégorie (41 victoires, 1 nul, 4 défaites). Daniel Jacobs a donné à Gennady Golovkin une opposition comme il n'en avait jamais eue auparavant, samedi, à New York.

Au début du mois de janvier, dix personnes ont été arrêtées pour ce braquage en France, neuf suspects ont directement été placés en détention provisoire.

A ce jour, les enquêteurs ont retrouvé de fortes sommes d'argent mais pas de trace des bijoux.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL