Moyens : Golovkin conserve sa ceinture dans la douleur

Thibaut Duval
Mars 20, 2017

Golovkin a signé sa 37e victoire en autant de combats, mais sa série de 23 succès avant la limite a pris fin face à Jacobs qui a concédé lui sa deuxième défaite en 34 combats.

L'homme abattu serait un extrémiste connu des services sécuritaires français — Orly-Sud
Durant deux minutes, la lutte est acharnée, ils tombent et Ziyed Ben Belgacem parvient à lui arracher son fusil d'assaut Famas. Une enquête a été ouverte notamment pour tentative d'homicide et d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste.

Syrie. Violents combats à Damas avant les négociations de paix
Elle a diffusé des images de la place des Abbassides, d'ordinaire très fréquentée, mais cette fois complètement vide, où les seuls bruits audibles étaient ceux des détonations.

Attaque d'Orly : trois personnes en garde à vue
Il avait fait aussi l'objet d'une perquisition administrative en 2015 qui, elle non plus, n'avait rien donné . Ce statut exceptionnel facilite notamment les perquisitions et les assignations à résidence.

Daniel Jacobs a donné à Gennady Golovkin une opposition comme il n'en avait jamais eue auparavant, samedi, à New York. Surnommé "The Miracle Man" depuis qu'il a guéri d'une forme rare de cancer des os, Jacobs avait mal commencé en allant au tapis dans le quatrième round. Après le diagnostic en 2012, il s'est battu pendant dix-neuf mois contre la maladie et le pessimisme des médecins, dont certains le condamnaient, pour revenir sur les rings encore plus fort. Depuis son retour, il a remporté ses dix combats par KO ou arrêt de l'arbitre. Mais par la suite il a fait jeu égal avec son adversaire. Il sera opposé au Thaïlandais Srisaket Sor Rungvisai, ancien champion WBC de la catégorie (41 victoires, 1 nul, 4 défaites).

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL