Présidentielle 2017. Sondage: Macron en tête

Aubin Brasseur
Mars 20, 2017

Les cinq candidats seront disposés en cercle, afin de favoriser les confrontations et de leur permettre de se regarder droit dans les yeux.

Selon les résultats, il obtient 25,5% des intentions de vote devant Marine Le Pen à 25%. Emmanuel Macron, en seconde position, progresse de 2 points à 24 %. François Asselineau, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud sont crédités de 0,5%, alors que Jacques Cheminade obtient un score inférieur à 0,5%.

En revanche, pour les Benoît Hamon ou Jean-Luc Mélenchon, il s'agira de crever l'écran et de se démarquer pour tenter de sortir du duel annoncé entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron avec François Fillon en potentiel trouble-fête.

Thauvin évoque son avenir, les Bleus et le Mondial 2018 !
La récente sélection du milieu offensif de l'Olympique de Marseille en équipe nationale a fait jaser la presse anglaise, curieuse de comprendre pourquoi les dirigeants des Magpies l'ont laissé partir si facilement.

Ankara accuse Berlin de soutenir l'ennemi numéro un d'Erdogan
La Turquie n'a jamais été aussi éloignée d'une adhésion à l'Union européenne, estime le ministre allemand des Affaires étrangères. Erdogan dans un discours télévisé.

Bac littéraire. Une femme fait son entrée au programme, une première
Cette grande première - petit pas de plus vers une société plus paritaire -, on la doit à une professeur de Français. Le titre a été inscrit, jeudi, au "Bulletin officiel" de l'Éducation nationale .

Selon l'institut de sondage, l'affaissement de la cote de Marine Le Pen est due à "une démobilisation des catégories populaires à son égard". Sa préoccupation majeure était de ne pas avoir à rester debout pendant trois heures d'affilée. Mais environ la moitié des électeurs d'Emmanuel Macron sont encore incertains de leur vote.

Jean-Luc Mélenchon a revendiqué 130'000 participants samedi à Paris pour une marche qu'il a conclue place de la République par un discours enflammé, au ton très anti-européen et anti-FN et louant "une insurrection citoyenne contre la monarchie présidentielle". Le député de Paris s'est plongé dans les fiches préparées par son équipe sur les programmes de ses différents adversaires. Marine Le Pen accuse en effet une légère baisse (-1%) dans cette étude d'opinion, récoltant désormais 25% d'intentions de vote, son niveau le plus bas depuis janvier 2017.

Pour Benoît Hamon, une cure de thé au miel dans la matinée doit lui permettre de retrouver sa voix après le meeting géant de Bercy dimanche. Ensuite, ce sera le débat à cinq.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL