Qui est Ziyed Ben Belgacem, l'assaillant d'Orly?

Leopold Bellegarde
Mars 20, 2017

Une autopsie doit avoir lieu dimanche pour déterminer si l'homme était sous l'emprise de stupéfiants. C'est là qu'il est abattu par un autre militaire. Jamais il fait la prière: il boit.

Dans la matinée, le père de l'agresseur a exprimé son incompréhension, incriminant ses "fréquentations" et "les effet de l'alcool et du cannabis".

Pour lui, son fils a été pris dans un engrenage, a payé ses "fréquentations" et une dérive dans la drogue. Il me dit: je te demande pardon, j'ai fait une connerie avec un gendarme. Les enquêteurs "devront s'attacher à préciser le parcours de l'auteur des faits, ses motivations", déclare François Molins, qui décrit "une sorte de fuite en avant avec une accélération de plus en plus destructrice". Il est ainsi revenu sur la déclaration choc de l'assaillant abattu plusieurs dizaines de secondes après son attaque: "Je suis là pour mourir par Allah". L'attaque à Orly survient dans un contexte de menace jihadiste élevée en France, placée en état d'urgence depuis les attentats du 13 novembre 2015 à Paris (130 morts).

Arrivé aux alentours de 8h dans le hall A de l'aéroport d'Orly Sud, l'homme a d'abord jeté au sol un sac contenant un bidon d'hydrocarbure, a précisé le procureur de la République, confirmant une information du Parisien.

Une perquisition a été menée au domicile de Ziyed Ben Belgacem au cours de laquelle quelques grammes de cocaïne et une machette ont été retrouvés.

Attaque d'Orly : trois personnes en garde à vue
Il avait fait aussi l'objet d'une perquisition administrative en 2015 qui, elle non plus, n'avait rien donné . Ce statut exceptionnel facilite notamment les perquisitions et les assignations à résidence.

Attaque d'Orly : les derniers éléments de l'enquête
François Molins indique qu'il a alors remis le revolver sur la tempe de la militaire qui se débattait avant de tomber à genoux. Les enquêteurs analysent également son téléphone et les éléments recueillis lors d'une perquisition à son domicile.

Les accusation de surveillance de Donald Trump rejetées par le Sénat
Le 4 mars dernier, six semaines après avoir succédé à Barack Obama, Donald Trump avait lancé ses accusations via Twitter. D'après lui, la seule chose qui la lie à la chancelière allemande c'est d'avoir été espionné par Barack Obama.

Le parquet a ouvert une enquête notamment pour tentative d'homicide et tentative d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique, en relation avec une entreprise terroriste, ainsi que pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.

Arrêté peu avant 07h00 à un contrôle routier, il tire au revolver à grenailles sur des policiers, en blessant légèrement un à la tête, et prend la fuite.

L'homme réapparaît ensuite à une trentaine de kilomètres de là, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) dans la banlieue sud, où il vole une voiture, avant de gagner l'aéroport d'Orly-Sud.

Ziyed Ben Belgacem avait déjà été condamné par le passé pour plusieurs vols avec violence. Dimanche, le trafic était revenu normal, selon son gestionnaire, Aéroports de Paris. Le président François Hollande a jugé "essentiel" le renfort de militaires aux forces de sécurité, tandis que la candidate du Front national Marine Le Pen a attaqué un "gouvernement dépassé" face au "fondamentalisme islamiste".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL