Hollande et Merkel condamnent les attaques d'Erdogan

Leopold Bellegarde
Mars 21, 2017

Où vont s'arrêter les tensions?

"Je crois, si Dieu le veut, que le Parlement fera le nécessaire à propos de vos exigences sur la peine capitale après le 16 avril", a dit Recep Tayyip Erdogan lors d'une réunion électorale. Et ce, après l'interdiction de meetings organisés en soutien à la réforme constitutionnelle destinée à renforcer ses pouvoirs.

Il a reproché à Bruxelles de ne pas avoir donné son feu vert, contrairement à ce que prévoyait le pacte, à la libéralisation des visas pour les séjours courts de citoyens turcs dans l'UE.

Religion. Une enquête destinée aux élèves fait polémique en Corse
En cause: un questionnaire destiné aux élèves du primaire et du secondaire contenant des questions sur l'appartenance religieuse.

Turquie. "Pratiques nazies" : Erdogan s'en prend (encore) à Merkel
Il l'a accusé de " pratiques nazies ", en référence à l'interdiction de meetings électoraux en faveur du oui au référendum turc du 16 avril .

Neymar apprécie particulièrement la Premier League
S'il a failli signer à Paris l'été dernier, l'international auriverde vient d'avouer un petit faible pour la Premier League. Dans des propos rapportés par AS et Goal.com, Neymar a confié qu'il n'était pas insensible au charme de la Premier League.

Jeudi, le président français François Hollande a fait part de la "solidarité" de la France envers l'Allemagne suite aux "attaques diplomatiques de la Turquie", selon un communiqué de l'Élysée publié ce jeudi à l'issue d'une conversation téléphonique entre François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel au sujet de la "tension entre la Turquie et certains Etats membres de l'Union européenne". "Le bal masqué est fini!", a-t-il lancé, accusant l'Europe de soutenir des groupes terroristes. Berlin a jugé ces accusations "aberrantes". On se rappelle qu'en 2012, Erdogan avait accusé Nicolas Sarkozy d'être un "raciste anti-turc " et d'être le fils d'un "tortionnaire légionnaire complice du génocide algérien "... Déjà, en juin 2013, lorsque les violents affrontements opposèrent les forces de l'ordre aux manifestants laïcs et de gauche qui dénonçaient un projet de réaménagement urbain d'Istanbul visant à détruire le beau parc Gezi de la place Taksim pour y construire à la place la copie d'une ancienne "caserne ottomane", l'opposition laïque et progressiste, cible de près de 2000 arrestations, dénonçait la dérive autoritaire du néo-Sultan Erdogan, de plus en plus incapable de supporter la moindre critique et suspecté de poursuivre son "agenda caché islamiste ". Avec trois millions de personnes, l'Allemagne compte la plus grosse diaspora turque au monde. "Un État de non-droit".

Omer Celik: "Si vous faites bien attention, l'Union européenne parle toujours de coopération dans la lutte contre le terrorisme ou face à la crise des migrants".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL