Religion. Une enquête destinée aux élèves fait polémique en Corse

Leopold Bellegarde
Mars 21, 2017

La polémique n'en finit plus d'enfler dans le monde enseignant et syndical de l'île de Beauté, autour d'une enquête sur la "diversité en Corse". En cause: un questionnaire destiné aux élèves du primaire et du secondaire contenant des questions sur l'appartenance religieuse.

Parmi les soixante-dix questions posées aux enfants, figurent notamment quelques-unes sur leurs pratiques alimentaires et culturelle lors du vendredi Saint, du Ramadan ou du Shabbat, sur leur consommation de viande, sur le port de signes religieux, sur leur sentiment de sécurité et d'intégration ou encore sur leur sentiment d'appartenance à la Corse et à la France. "Je vais demander solennellement à la ministre de l'Éducation nationale d'interdire la diffusion de ce questionnaire dans les écoles de la République", indique l'élu avant de publier sa lettre et les deux questionnaires visés. Faire "un état des lieux " sur la "diversité culturelle " Ce formulaire d'enquête, "élaboré par les enseignants-chercheurs " et destiné aux élèves de huit ans et plus, a été commandé par le président indépendantiste de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni.

"Est-ce que tu crois en Allah/Dieu/Yahvé?", "Est-ce que ton père croit en Allah/Dieu/Yahvé?", "Est-ce que ta mère croit en Allah/Dieu/Yahvé?".

François Tatti se dit "profondément heurté par la démarche et par le contenu" du questionnaire et prêt à saisir le tribunal administratif si nécessaire pour obtenir son interdiction.

Présidentielle 2017. Le débat TF1 déjà décisif
Marine Le Pen a quant à elle demandé à ce que les candidats puissent disposer d'un tabouret derrière leur pupitre pour se reposer. Au coude à coude, les deux candidats se situent toutefois l'un et l'autre dans la marge d'erreur prévue par l'étude.

Berlin tente de calmer le jeu avec la Turquie — Pratiques nazies
La chancelière allemande réagissait à de nouvelles attaques à son encontre proférées par le président turc Erdogan. Cet accès de tension écarte un peu plus encore la perspective d'une intégration de la Turquie à l'UE.

La crise entre la Turquie et l'Europe déborde sur la Toile
Les Pays-Bas "n'ont rien à voir avec la civilisation, ni avec le monde moderne". L'annulation du jumelage a été décidée peu après un discours de M.

Philippe Lacombe a rappelé le caractère "extrêmement sensible" de ces thématiques, expliquant qu'aucun élément ne plaidait "pour la diffusion du questionnaire, encore moins en année électorale".

Officiellement, il s'agit d'un "état des lieux quantitatif rendu indispensable pour évaluer l'importance de chacun des groupes culturels au sein de la population".

Il affirme également avoir eu la "validation expresse et écrite" du rectorat pour mener ce travail et indique que les questionnaires sont "anonymes et conformes aux prescriptions de la CNIL". La démarche qui a d'ailleurs servi de base aux chercheurs de l'université est l'enquête de l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques, ndlr) et de l'INED (Institut national d'études démographiques, ndlr) intitulée 'Trajectoires et origines' (2008-2009). Ce dernier de conclure: "J'espère que le dialogue (...) entre l'université et le rectorat permettra de trouver un terrain d'entente, car le traitement de cette délicate question implique nécessairement qu'un état des lieux soit réalisé, sur des bases scientifiques d'une parfaite rigueur".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL