Le RSA augmentera de 1,9 % en septembre

Aubin Brasseur
Mars 22, 2017

Il s'agira du cinquième coup de pouce supplémentaire - en plus de la hausse annuelle programmée - du RSA depuis 2013, le gouvernement ayant décidé dans le cadre du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté d'augmenter cette prestation de 10% sur cinq ans, en plus de l'inflation.

Le revenu de solidarité active (RSA) sera revalorisé en septembre, comme prévu dans le plan de lutte contre la pauvreté, a annoncé mardi l'exécutif au collectif d'associations de solidarité Alerte lors d'une réunion à Matignon. En octobre 2016, la CAF (Caisses d'allocations familiales) avait en effet annoncé que moins de 2 millions de foyers touchaient le RSA socle à la fin du deuxième trimestre. Dans un communiqué commun, les ministères des Affaires sociales, du Travail, du Logement et le secrétariat d'Etat en charge de la lutte contre l'exclusion, ont confirmé cette augmentation.

Actuellement, le RSA s'élève à 535 € par mois pour une personne seule.

Le PS rend hommage à Emmanuelli
Avant d'occuper successivement les postes de trésorier du PS, en 1987, puis de président de l'Assemblée nationale de 1992 à 1993. Le socialiste Henri Emmanuelli s'est éteint, hier, dans les Landes, son fief de toujours. Ça me bouleverse .

Naples surclasse Crotone, l'Inter atomise l'Atalanta
Les Napolitains se sont imposés trois buts à zéro avec une réalisation de Mertens et un doublé d'Insigne. Devant, la Roma n'a pas encore eu l'occasion de répliquer mais le Napoli de son côté n'attend pas...

Apple introduit un iPhone rouge
Apple vient d'annoncer une déclinaison rouge de son iPhone 7 en vue d'aider à la lutte contre le sida . Rien ne change comparé à la fiche technique des iPhone 7 et 7 Plus .

Le montant exact de cette hausse n'a pas été précisé mais il devrait, selon François Soulage, président du collectif Alerte, être de 1,6 %, afin d'atteindre l'objectif de 10 % en cinq ans.

Les représentants d'Alerte ont profit du rendez-vous pour souligner les "points positifs" issus du plan pauvreté tels que le Compte personnel d'activité, la prime d'activité, la garantie jeunes, la Protection universelle maladie (Puma), "même s'ils ne sont pas toujours complètement aboutis", a souligné François Soulage. Ainsi, "on n'est absolument pas certains que les moyens alloués aux missions locales" pour la généralisation de la garantie jeunes seront suffisants, a-t-il dit. Ce dernier comporte également des mesures en matière de santé, d'accès au logement, et de formation des chômeurs. Après les élections, "il ne faudrait pas que l'effort pour réduire le chômage des jeunes diminue". Entre 2008 (avant la crise) et 2015, le taux de pauvreté a augmenté d'un point en France: d'après les chiffres de l'Insee (institut national de statistiques), 8,8 millions de personnes (soit 14,3 % de la population) vivaient sous le seuil de pauvreté de 1008 € par mois en 2015.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL