L'Espagne bat la France (2-0), l'arbitrage vidéo plombe les Bleus

Thibaut Duval
Mars 30, 2017

Ce mardi, la France a été la première sélection de l'histoire "victime" de l'arbitrage vidéo.

"La communication entre l'arbitre central du match et l'arbitre assistant vidéo sera effective pendant la rencontre, avec un impact éventuel sur les décisions initiales de l'arbitre", détaille la FFF dans un communiqué. Les Français ont certes eu à plusieurs reprises l'opportunité d'ouvrir le score, mais la domination espagnole était patente et tous devaient bien reconnaître la supériorité de l'adversaire à l'issue de la rencontre, refusant notamment de se réfugier derrière l'excuse de la vidéo pour justifier ce revers.

On savait depuis quelques jours que cette rencontre amicale serait marquée par le test de l'arbitrage vidéo. Là encore, cela va très vite; Deulofeu est clairement sur la même ligne que le défenseur Samuel Umtiti, et n'est donc pas en position de hors-jeu. Une à deux minutes qui ont plongé le stade dans des murmures remplis d'inquiétude. Griezmann a fêté un but fantôme et Delofeu a explosé de joie de longues secondes après avoir fait trembler les filets. "Ce n'est pas déstabilisant, mais chiant parce qu'il faut attendre pour célébrer le but", a-t-il commenté. "C'est un peu troublant", a continué Jallet. Trois minutes plus tard, Antoine Griezmann reprend de la tête un ballon dévié par Layvin Kurzawa. refusé pour un hors-jeu du Parisien. Si la plupart des joueurs respectent cet outil qui rétablit l'équité sportive, l'ascenseur émotionnel et le temps d'attente qu'il génère posent problème... Un but avait été accordé, puis annulé sur intervention de l'arbitre vidéo, puis finalement validé, provoquant de nombreuses critiques.

"Ça a un peu tué notre match".

Un homme tué après avoir arraché l'arme d'une militaire — Aéroport d'Orly
Le ministère de l'Intérieur a recommandé sur Twitter " de ne pas se rendre à l'aéroport et de décaler leurs déplacements ". Pris de panique, " des gens sont tombés et ont lâché leurs bagages ", racontait Jacques, un témoin, au micro de BFMTV .

Le divorce entre la Grande-Bretagne et l'UE est entamé — Brexit
Theresa May a également qualifié le sort des citoyens européens vivant au Royaume-Uni de " priorité ". Le président du Conseil a rappelé que "pour l'instant, rien ne change".

Londres démarre officiellement le processus du Brexit
Mais la nouvelle première ministre Theresa May a pris le dossier à bras le corps. Hollande a souligné que l'intention n'était "pas de punir" les Britanniques.

Invité de franceinfo, Patrick Lhermite, vice-président de la commission fédérale des arbitres et ancien arbitre international, estime que l'arbitrage vidéo va permettre d'amener une "sérénité" dans le jeu. "Pour moi, ça devrait continuer comme ça a été toujours été". Dans son oreillette, Felix Zwayer est rapidement informé de ce que voient les téléspectateurs devant leur écran: Kurzawa est hors jeu au moment de sa passe à Griezmann. Mais on a aussi vu de bonnes choses de notre côté.

L'Ifab, l'organisme garant des règles du football, a autorisé en mars 2016 l'expérimentation de la vidéo jusqu'en mars 2018, limitée à quatre cas: après un but marqué, sur une situation de penalty, pour un carton rouge direct ou pour corriger une erreur d'identité d'un joueur sanctionné. Forcément, le feeling est meilleur côté espagnol que côté français. Ça va aider le football.

Le Stade de France n'a rien compris. C'est impossible. On se refroidit. " Depuis le Mondial brésilien, il y avait bien eu des revers contre le Brésil (1-3) et la Belgique (3-4) début 2015, mais jamais les Bleus n'avaient semblé si inférieurs dans le jeu, sans compter la défaite en Angleterre dans des circonstances très particulière après les attentats du 13 Novembre".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL