EN IMAGES. Démonstration de force en Corée du Nord

Vanessa Beaulieu
Avril 16, 2017

La Corée du Nord organise une nouvelle parade militaire monumentale pour le 105e anniversaire de son fondateur, en présence du dirigeant actuel, Kim Jong-un, habillé en civil. "Nous sommes prêts à répliquer à toute attaque nucléaire par une attaque nucléaire de notre façon", a insisté Choe Ryong-Hae.

L'armée nord-coréenne a promis une "réponse sans pitié" à toute provocation américaine soupçonnée de vouloir mener, ce week-end, un essai nucléaire, dans une déclaration publiée vendredi par l'agence de presse de la Corée du Nord.

Kim Jong-un n'a pas prononcé de discours, laissant le soin à son vice-ministre des Affaires étrangères d'avertir less États-Unis que la Corée du Nord était prête pour la guerre. Quiconque provoquerait un conflit dans la péninsule coréenne "devra assumer une responsabilité historique et en payer le prix", a martelé le ministre chinois, qui a prévenu les Etats-Unis: "Le vainqueur ne sera pas celui qui tient les propos les plus durs ou qui montre le plus ses muscles". Pyongyang entend également poursuivre son programme nucléaire.

Peu avant sa nouvelle mise en garde jeudi à la Corée du Nord, le milliardaire américain avait fait preuve, dans une série de tweets matinaux, d'optimisme sur le dossier nord-coréen.

Selon les analystes de "38 North ", un site Internet qui fait autorité par sa connaissance du régime communiste et qui s'appuie sur plusieurs images satellites récentes, le site d'essais nucléaires de Punggye-ri est "amorcé et prêt " à servir.

Grand défilé militaire en Corée du Nord
Un tel porte-avions transporte en général 70 à 80 avions ou hélicoptères, dont une cinquantaine d'avions de combat. Le Trésor américain demande au Japon de ne pas reprendre ses interventions sur les marchés des changes.

Des procédures disciplinaires ouvertes contre Lyon et Besiktas — Europa League
Mais ce serait très dangereux pour nous d'affronter cet adversaire avec les mêmes supporters que ce soir. Sur les images, on peut voir des supporters dit "ultras" mais aussi des familles et des enfants.

Un conflit pourrait éclater à tout moment
Mais la Chine juge qu'il s'agit de "la seule option réalisable" et met Washington au défi d'avancer "une meilleure proposition". Des images satellitaires montreraient que le site d'essais nucléaires de Pyunggye-ri serait fin prêt pour une explosion.

Il est très probable que la Corée du Nord teste ses missiles nucléaires à l'occasion des fêtes nationales du 15 ou du 25 avril, a indiqué l'ambassadeur de Russie à Pyongyang Alexandre Matsegora à la chaîne Rossiya-24.

Fin mars-début avril, la République populaire démocratique a effectué trois tirs de missiles balistiques qui ont atteint la mer du Japon.

Jeudi, une semaine après avoir frappé la Syrie, les Etats-Unis ont utilisé en Afghanistan la plus puissante bombe américaine non-nucléaire jamais larguée, surnommée "la mère de toutes les bombes". Un largage qui a été largement interprété comme un signal adressé à la Corée du Nord. "Si une guerre a lieu, le résultat sera une situation dont personne ne sortira vainqueur".

Les Etats-Unis rejettent le plan chinois.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL