Présidentielle 2017. Sondage "rolling": Macron fait la course en tête

Henri Michaux
Avril 19, 2017

Le score du candidat d'En Marche! reste stable comparé à début avril, la présidente du Front national cède elle un point quand le candidat de la droite et du centre gagne lui 1,5 point, devant le candidat de la France insoumise. Ce soir, l'immigration revient au premier plan de la campagne de la candidate, celle contre laquelle elle a promis un moratoire dès son arrivée au pouvoir pour rendre "la France au Français ", selon l'historique formule du FN, mais aussi les frontières qu'il faut fermer en sortant de Schengen, l'Europe qualifiée de "prison " dans laquelle la France est enfermée, la nationalité française "qui s'hérite ou se mérite ". Un second tour Mélenchon/Le Pen c'est effrayant, pour l'image du pays et pour son avenir. "J'ai besoin de vos voix, pour faire entendre votre voix".

Ensuite, pour prendre en compte l'aspect personnifié du vote et départager les candidats des blocs, les étudiants ont utilisé trois sources de données que sont les sondages, Twitter et Google, et les ont analysées séparément avant de les combiner.

Dans la dernière ligne droite les choses commencent à se clarifier dans les sondages d'intentions de vote au premier tour de la présidentielle.

Mercato : Bas Dost sur les tablettes de l'OM ?
A la recherche d'un attaquant lors du prochain mercato estival, l'OM aurait des vues sur Bas Dost . Son contrat court jusqu'en 2020, avec une clause libératoire fixée à 60 millions d'euros.

Ankara rejette l'appel de l'UE à une enquête — Référendum
Aux européens, Recep Tayyip Erdogan envoie un signal fort et menace d'annuler les négociations d'adhésion à l'Union européenne. " Nous ne voyons et nous ne tenons pas compte de tout rapport que vous pourriez préparer ", a-t-il ajouté.

Le ministre PRG Baylet rejoint à son tour Macron
En ce qui me concerne, je ne peux pas le retrouver dans le programme de Benoît Hamon , ni dans sa manière de mener sa campagne. Dans l'interview, il a tenu à clarifier une chose: "il n'y a eu aucune négociation en échange de son ralliement".

Marine Le Pen a affirmé lundi soir en meeting que si elle était élue, elle souhaitait mettre en place un moratoire sur l'immigration légale. "C'est un moratoire de longue durée qui va durer quelques semaines et permettre de savoir où on en est", a détaillé Marine Le Pen, estimant que "la submersion migratoire n'était pas un fantasme". Peu après 19 heures 30, les militants ont tenté de s'approcher du Zénith où se tenait le meeting de Marine Le Pen. "Emotion et complète solidarité personnelle. C'est important d'annoncer des mesures fortes près de l'élection, c'est là que les électeurs écoutent le message", commente un membre du Conseil stratégique de campagne FN.

Plus tard, une seconde femme dont le tors laissait apparaître des inscriptions s'est levée et a crié un slogan, suite à quoi elle a été expulsée par le service de sécurité. "C'est l'une des clés du succès". "Oui, on est chez nous, une France où on respecte les femmes, où on ne leur demande pas de se cacher sous des voiles ". La candidate du Front national, Marine Le Pen, et l'entourage d'Emmanuel Macron, ont reçu les clichés des deux suspects jeudi dernier.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL