Real v Bayern Munich (20h45) : Confirmer à Santiago Bernabéu

Henri Michaux
Avril 19, 2017

S'il n'a pas réalisé sa prestation la plus aboutie sous le maillot du Real, loin s'en faut, mardi, face au Bayern Munich, Cristiano Ronaldo a une nouvelle fois été décisif.

Joueurs et dirigeants du Bayern Munich étaient furieux contre l'arbitrage du match retour à Madrid, après leur élimination (4-2 ap) en quart de finale de Ligue des champions par le Real mardi soir. "Je ne sais pas s'il y a une catégorie pour lui". En plus, les Bavarois estiment que l'exclusion d'Arturo Vidal par l'arbitre hongrois Viktor Kassai, pour deux avertissements, n'était pas justifiée. Et puis il y a le " cas " Cristiano Ronaldo.

Le week end très tendu de Donald Trump et Kim Jong-Un
A cette occasion, de nouveaux missiles -dont des engins balistiques intercontinentaux, selon des experts- avaient été dévoilés. Avec votre aide et celle de Dieu, la liberté prévaudra à jamais sur cette péninsule ", a-t-il lancé.

Six hologrammes pour conclure une campagne de Mélenchon
Marine Le Pen serait aussi battue par François Fillon (57-43%), Jean-Luc Mélenchon (58-42%). Mais qu'il passe devant Benoît Hamon était pour le moins inattendu.

Marine Le Pen mobilise pour avoir dimanche " le score le plus élevé "
Mélenchon doit créer l'événement mardi avec un meeting à Dijon répliqué par hologramme dans six autres villes. Il a réuni lundi après-midi ses soutiens à Nice (sud-est), où il a promis 'la sécurité partout et pour tous'.

"J'espère que dans l'avenir la vidéo pourra aider l'arbitre, ce n'est pas possible de voir des erreurs comme ça en quart de finale de Ligue des champions", avait regretté pour sa part le coach italien du Bayern Carlo Ancelotti à la fin du match. Paris menait pourtant 2-0 au repos (but hebdomadaire de Cavani et pointu vainqueur de Matuidi) après une première période où les Lorrains n'avaient pas vu la balle. Tous les Allemands, qui se sont exprimés à la fin du match, ont fait le même constat, de Philipp Lahm le capitaine à Karl-Heinz Rummenigge le président. "C'était un magnifique spectacle, plein d'émotion. C'est cruel de sortir comme ça". "Je lui ai dit bon travail", a-t-il ironisé.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL