Attentat de Dortmund: après le match, place à l'enquête

Thibaut Duval
Avril 20, 2017

Les enquêteurs travaillaient mercredi sur la piste d'un attentat islamiste.

À Munich aussi, où le Bayern reçoit à 20h45 le Real Madrid, dans l'affiche la plus prestigieuse de ces quarts de finale de la ligue des Champions, la police a considérablement renforcé sa présence.

L'un d'eux "a été interpelé" et "les appartements des deux suspects ont été perquisitionnés", a précisé le parquet, en évoquant une motivation islamiste "possible".

Selon la déclaration du parquet à la presse, l'enquête sur cette attaque à l'explosif contre l'équipe de foot allemande, survenue mardi dernier a été menée à "partir du principe" selon le quel, les auteurs avaient une "motivation terroriste".

Si la piste djihadiste devait se confirmer, elle serait de nature à renforcer l'inquiétude en Allemagne. "Nous restons sous la menace d'un danger latent", a averti mercredi Ralf Jäger, le ministre de l'Intérieur de la région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie -où est situé Dortmund-, pour qui "d'autres attaques seront à redouter" tant que "le ou les assaillants n'auront pas été arrêtés". Les enquêteurs ont par ailleurs découvert sur les lieux de l'attaque, en trois exemplaires, une lettre de revendication appelant l'Allemagne à cesser de participer avec ses chasseurs Tornados à la lutte de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique.

La gravité de l'attaque à l'explosif est elle établie.

Les enquêteurs se sont orientés rapidement vers la piste islamiste après l'attentat contre le bus de l'équipe de football de Dortmund, qui a fait mardi soir deux blessés juste avant un match de Ligue des Champions.

Nintendo Switch : les ventes explosent tous les records
Cette situation peut s'expliquer par l'hypothèse qu'un certain nombre d'acheteurs aient acheté deux exemplaires du jeu, la limitée et la classique.

Les résultats de BMW portés par sa part dans HERE
BMW a précisé que la valeur de sa participation dans HERE avait augmenté de 183 millions d'euros avec l'entrée au capital de nouveaux investisseurs.

Deuil: le prince Harry a connu le "chaos total"
Et ensuite, j'ai été plongé dans un chaos total durant deux ans. PEOPLE Il se confie dans la presse britannique. A l'époque Harry n'était âgé que de 12 ans.

Ils contenaient des "tiges métalliques", dont l'une a terminé sa course dans le repose-tête d'un siège à l'intérieur du bus, a souligné le parquet, en suggérant que le bilan aurait pu être plus lourd.

La justice a exprimé en revanche de sérieux doutes concernant l'authenticité d'une deuxième revendication parue un temps sur internet et paraissant provenir des milieux d'extrême-gauche.

En signe de solidarité, son ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière assistait au match contre Monaco.

"Le bus a été sérieusement endommagé par la détonation" et le défenseur international espagnol de Dortmund, Marc Bartra, a été hospitalisé pour "de graves blessures au bras".

L'autre suspect est un Allemand de 28 ans habitant à Fröndenberg, qui a été interpellé peu après l'attentat contre l'équipe du Borussia Dortmund.

À Munich, une trentaine de policiers en gilets pare-balles ont été positionnés autour de l'hôtel des joueurs madrilènes. Les joueurs du Borussia n'ont pas caché à l'issue de la rencontre qu'il n'avait pas envie de jouer ce match dès ce mercredi.

La rencontre Bayern-Real, si elle se déroule sans encombre, constitue une finale avant la lettre de cette C1, entre deux des clubs les plus titrés d'Europe.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL