Dernière semaine de campagne avant le premier tour, demandez le programme — Présidentielle

Henri Michaux
Avril 20, 2017

Sur Twitter, mardi Bernard Cazeneuve a adressé une mise en garde sur les propositions annonçant "un basculement" que portent "certains candidats à la présidentielle" sur l'Europe, l'économie, la sécurité ou la diplomatie, citant Marine Le Pen, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon. Jean-Luc Mélenchon a renouvelé l'expérience des hologrammes dans les salles de meeting de Nantes, Montpellier, Grenoble, Clermont-Ferrand, Nancy et au Port (La Réunion).

Ces paroles font suite à l'interpellation de deux hommes à Marseille le 18 avril, soupçonnés de préparer des attentats terroristes visant ces candidats pour le premier tour de la présidentielle. "Le Pen et M. Macron, ma solidarité personnelle la plus totale". Peut-être une visite à l'école 42 de l'entrepreneur Xavier Niel à Paris. Un point qui le distingue de Benoît Hamon - le candidat PS a réaffirmé son attachement pro européen - et qui pourrait répugner à des électeurs socialistes tentés de le rejoindre.

Le Real qualifié au bout du suspense — Ligue des champions
Battus à domicile contre un Real Madrid convaincant (1-2), les hommes de Carlo Ancelotti en étaient donc réduits à l'exploit. De son côté, le Süddeutsche Zeitung a écrit que le Bayern s'est senti volé et injustement éliminé à cause de l'arbitre.

Football. Cavani devrait prolonger avec le PSG, Matuidi en Angleterre ?
Une décision qui a donc débloqué la situation, l'Uruguayen devant parapher son nouveau contrat d'ici quelques jours. En marquant contre Metz ce mardi soir, Edinson Cavani atteint les 30 buts sur une saison.

La Juventus élimine le FC Barcelone
Le temps pour les attaquants Mbappé (3e) et Falcao (17e) d'exploiter les largesses défensives de l'arrière-garde du Borussia. Quant à l'arbitrage, si complaisant face au PSG, il n'était cette fois pas tendre avec les Barcelonais.

France 2 avait pourtant assuré, dans un communiqué diffusé plus tôt mardi matin à l'issue d'une réunion avec les représentants des 11 candidats, que son émission politique avait déjà obtenu l'accord de tous les candidats à la présidentielle. S'il s'agit du seul grand rendez-vous de la semaine à l'agenda de la président du FN, elle doit toutefois multiplier les interventions dans les médias. Son principal adversaire selon les sondages, Emmanuel Macron, sera également en meeting mercredi, à Nantes, avant des déplacements à Amiens et Arras vendredi.Nathalie Arthaud sera elle mercredi à Lille, et Philippe Poutou à Aubervilliers, en compagnie de son prédécesseur à la tête du NPA, Olivier Besancenot. Après avoir rempli Bercy lundi, le candidat d'En Marche! donne un de ses derniers meetings de campagne mercredi à Saint-Herblain, près de Nantes, en présence notamment de Jean-Yves Le Drian et Daniel Cohn-Bendit. Les autres candidats se partagent les intentions de vote restantes: Jean Lassalle (1%, +0,5 pt), François Asselineau (1%, =), Nathalie Arthaud (0,5%, =) et Jacques Cheminade ( 0,5%, =).

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL