Emirates contrainte de réduire ses vols vers les États-Unis

Aubin Brasseur
Avril 20, 2017

Cette mesure faisait suite à des tentatives du président Trump d'interdire temporairement l'entrée aux Etats-Unis de ressortissants de pays majoritairement musulmans ainsi que des réfugiés.

" Ceci est une décision commerciale en réponse à une demande plus faible vers les États-Unis", a indiqué à l'agence Reuters une porte-parole d'Emirates.

Emirates n'a annoncé mercredi 19 avril aucune suspension de ligne mais des réductions de fréquences vers cinq de ses douze destinations aux États-Unis.

"Les récentes mesures prises par le gouvernement américain concernant la délivrance de visas d'entrée, les contrôles de sécurité accrus et les restrictions sur les appareils électroniques en cabine ont eu un impact direct sur l'intérêt des consommateurs et la demande de transport aérien aux États-Unis", a-t-il ajouté.

Monaco élimine Dortmund et se qualifie pour les demi-finales — LDC
C'est la première fois qu'une équipe sort du troisième tour préliminaire et va en demi-finale finale de la Ligue des champions. A l'aller, la Juve s'était imposée 3-0 et savait que le trio Messi-Suarez-Neymar ferait tout pour revenir au score.

Attentat de Dortmund: après le match, place à l'enquête
Les joueurs du Borussia n'ont pas caché à l'issue de la rencontre qu'il n'avait pas envie de jouer ce match dès ce mercredi. La gravité de l'attaque à l'explosif est elle établie.

La France et La Haye ont des preuves — Attaque chimique
De premières analyses turques effectuées sur des blessés après l'attaque, avaient fait état de la présence de gaz sarin. Le président syrien, Bachar el-Assad, a qualifié ces accusations de " fabrication à 100 %".

" Jusqu'au début de 2017, les opérations d'Emirates aux États-Unis ont connu une croissance et de solides performances", a précisé par ailleurs la compagnie aérienne dans un communiqué".

Bien que ces décrets aient ont été bloqués par des juges, cela a suffi à dissuader certains voyageurs. Les vols vers Seattle et Boston vont passer à partir de juin à un unique vol par jour au lieu de deux.

En mars, les autorités américaines ont interdit d'emporter ordinateurs portables et tablettes en cabine sur les avions assurant les vols de neuf compagnies aériennes en provenance de dix aéroports internationaux de pays arabes et de Turquie, invoquant un risque d'attentats.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL