J-3 avant le premier tour — Présidentielle

Vanessa Beaulieu
Avril 20, 2017

De trois points seulement la semaine dernière, l'écart entre eux est désormais de cinq. Mais sait-on ce qui pousse les Français à se déplacer pour aller voter?

D'après la dernière enquête de sociologie électorale du Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF), parue en avril, ce sont les "propositions et les idées des candidats" qui poussent les électeurs à faire leur choix (88% citent ce motif et 76% le citent même en premier).

Chez les électeurs d'Emmanuel Macron, ils sont 79% à être sûrs de leur choix (+15 en deux semaines) et 73% parmi ceux de Jean-Luc Mélenchon (+12 en deux semaines). Le vote utile était jusqu'à peu, dans cette configuration, uniquement le vote Emmanuel Macron.

C'est l'un des tout derniers sondages à quatre jours du premier tour. De ce fait il demeure un candidat sérieux et se maintient dans le quatuor de départ pressenti pour s'installer à l'Elysée au soir du 21 mai 2017. Il est donc censé refléter au plus près l'état d'esprit de l'opinion dans l'ultime phase de "cristallisation" des votes.

Ensuite, pour prendre en compte l'aspect personnifié du vote et départager les candidats des blocs, les étudiants ont utilisé trois sources de données que sont les sondages, Twitter et Google, et les ont analysées séparément avant de les combiner.

"D'autant plus que l'incertitude porte vraiment sur les quatre candidats".

Marine Le Pen met ainsi un terme à sa dynamique défavorable. Beaucoup, en effet, semblent opter pour "le moins pire".

La voiture de François Fillon visée par un vol à la roulotte
La voiture de location utilisée par François Fillon pour son meeting de Lille mardi 18 a été braquée. L'ordinateur volé, un MacBook, a pu être " neutralisé à distance ".

Comment suivre le quart de finale retour — Monaco-Borussia Dortmund
Que retenir de cette rencontre? Physiquement ça va, mentalement c'est un peu plus compliqué parce qu'on n'est jamais à la maison. Une reconstitution, effectuée par la police, a cependant montré que les joueurs ont eu beaucoup de chance.

Emirates contrainte de réduire ses vols vers les États-Unis
En mars, les autorités américaines ont interdit d'emporter ordinateurs portables et tablettes en cabine sur les avions assurant les vols de neuf compagnies aériennes en provenance de dix aéroports internationaux de pays arabes et de Turquie, invoquant un risque d'attentats.

Au second tour, tant Emmanuel Macron que François Fillon l'emporteraient face à Marine Le Pen avec une marge de 64%-36% et 60-40%. Une configuration qui se rapproche plus du schéma gauche - droite habituel, même si Mélanchon se situe à une extrémité.

Jean Lassalle participait à un colloque sur la politique étrangère. Il est également le candidat perçu comme ayant le plus l'étoffe d'un président, critère important à l'approche du scrutin.

Si elles ne se font plus selon un clivage gauche-droite, il y a bien encore des fractures dans l'électorat en fonction de la catégorie socio-professionnelle.

Un autre sondage publié par Les Echos et Radio Classique place aussi Emmanuel Macron en tête avec 23%, devant Marine Le Pen avec 22%. Elle reste faible chez les retraités (11%) et chez les cadres (14%). Benoît Hamon lui, stoppe son érosion: crédité de 8,5 % des intentions de vote, score en hausse d'un point.

Si vous faites partie des électeurs indécis, faites ces tests, mais ne prenez pas forcément vos résultats au pied de la lettre - notamment celui de Buzzfeed, qui assume le côté "parodique" de son test.

Tout les candidats ont lancé leur sprint final: Macron et Le Pen, à Paris, Fillon avec Alain Juppé pour affirmer le soutien des siens, Hamon à Toulouse, et Mélenchon avec son hologramme dans six villes dont Montpellier.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL