La Corée du nord dévoile un missile mer-sol balistique

Vanessa Beaulieu
Avril 20, 2017

Jeudi, le président Donald Trump a affirmé sa volonté de " traiter " le " problème " nord-coréen.

Une explosion quasi-immédiate. "Le commandement des forces américaines dans le Pacifique a détecté et suivi ce que nous estimons être un tir de missile nord-coréen a 11h21 heure de Hawaï (23h21 samedi, heure de Paris), le 15 avril, depuis le site de Sinpo", sur la façade océanique du pays, a déclaré Dave Benham, son porte-parole.

"Cette provocation du Nord est le dernier rappel en date des risques auxquels vous faites face quotidiennement dans la défense de la liberté du peuple de Corée du Sud et de l'Amérique dans cette partie du monde", a affirmé le vice-président Mike Pence à des militaires américains et à leurs familles.

S'exprimant avant le début de la gigantesque parade militaire organisée à Pyongyang à l'occasion du 105e anniversaire de Kim Il-Sung, le fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), le N.2 du régime a promis que son pays était "prêt à répondre à une guerre totale par une guerre totale". Il pourrait s'agir de nouveaux missiles balistiques intercontinentaux, a dit à l'AFP Chad O'Carroll, du média NK News spécialisé sur la Corée du Nord.

Dans une déclaration diffusée vendredi par KCNA, l'agence de presse officielle de la Corée du Nord, l'armée avait assuré que les bases américaines en Corée du Sud, "tout comme les quartiers-généraux du Mal", tels que la présidence sud-coréenne à Séoul, seraient "pulvérisés en quelques minutes" en cas de guerre.

Ce discours de Choe samedi a précédé la parade elle-même, lors de laquelle des milliers de soldats ont défilé au pas de l'oie devant le leader du régime, Kim Jong-Un, après avoir patienté des heures dans des centaines de camions alignés le long des rives du Taedong, le fleuve qui traverse la capitale nord-coréenne.

Certains pensaient même que le régime dirigé par Kim Jong-Un allait tenter de réaliser le sixième test nucléaire de son histoire.

Turquie: la demande de l'opposition d'annuler le référendum a été rejetée
Une telle mesure sonnerait le glas du processus d'adhésion de la Turquie à l'UE, dans les limbes depuis plusieurs années. Geçgel a confirmé sur Twitter avoir été arrêté pour avoir protesté contre la victoire du oui.

Top 14: Castres-Stade Français, dénouement après changement de costumes
Le report du match, pour cause d'affaire de la fusion qui n'en était finalement pas une, avait agacé Castres . Le Stade Français n'avait pas fait de ce déplacement dans le Tarn son objectif principal de la semaine.

Convertisseur catalytique Spectra
La marque a un nom reconnu et une bonne réputation si vous songez à remplacer le convertisseur. Tout le monde doit jouer son rôle pour assurer que la grande catastrophe est atténuée.

Selon les experts du site internet "38 North", spécialisé sur la Corée du Nord et qui s'appuie sur plusieurs images satellites récentes, le site d'essais nucléaires de Punggye-ri est "prêt" à servir.

Le Pentagone vient de publier un très bref communiqué du secrétaire à la Défense James Mattis: "Le président et son équipe militaire ont été informés du lancement raté de missiles de la Corée du Nord".

L'objectif du régime dictatorial de Pyongyang est de se doter de missiles de longue portée pouvant atteindre le continent nord-américain.

Le défilé militaire nord-coréen avait notamment pour but de répondre à Donald Trump, qui a récemment décidé d'envoyer un groupe aéronaval autour du porte-avions américain Carl Vinson vers la péninsule coréenne.

Les ambitions de Pyongyang dans le secteur nucléaire sont à l'origine de la tension grandissante avec les États-Unis ces dernières semaines.

Les États-Unis rejettent le plan chinois.

Depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953), qui s'est achevée par un armistice et non par un accord de paix, Pyongyang assure avoir besoin de l'arme nucléaire pour se protéger d'une possible invasion américaine. Mais Pékin, qui maintient qu'il s'agit de "la seule option réalisable", a mis Washington au défi d'avancer "une meilleure proposition".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL