La Juventus élimine le FC Barcelone

Vanessa Beaulieu
Avril 20, 2017

Les joueurs de la Juventus Turin célèbrent leur qualification pour les demi-finales après leur match nul 0-0 au Camp Nou le 19 avril 2017. Miraculeusement rescapé au tour précédent, le Barça a été étouffé et éliminé par l'implacable Juventus Turin (0-0) en quart de finale retour de Ligue des champions, laissant les Italiens, victorieux 3-0 à l'aller, filer en demi-finales.

Les barcelonais ont raté des multiples occasions de marquer offrant ainsi à la Juventus l'occasion d'être en demi-finale de C1 pour la seconde fois en trois ans. Logiquement et sans trembler, la Vieille Dame est allée valider son billet pour le dernier carré de la Ligue des champions, mercredi soir, en neutralisant le Barça de Leo Messi (0-0) après l'avoir surclassé à l'aller (3-0). Mais ses dernières semaines s'annoncent pénibles: il risque de dire adieu à un quatrième titre dimanche si son Barça ne gagne pas le clasico au sommet du Championnat d'Espagne contre le Real Madrid. Dans ce scénario, le Barça a confisqué le ballon: 61% de possession. Les Blaugranas se sont cassés les dents face à une défense intraitable, version béton armé. Quant à l'arbitrage, si complaisant face au PSG, il n'était cette fois pas tendre avec les Barcelonais. On doit les féliciter et nous concentrer sur les deux compétitions qui nous restent.

Nord du Mali : Attaque meurtrière contre l'armée
La force onusienne, de son coté, a déployé ses hélicoptères d'attaques sur les lieux à fin de faciliter l'évacuation des blessés.

Conflit sur le scrutin — Référendum en Turquie
Le président Erdogan dispose de tous les pouvoirs, sans contre-pouvoirs constitutionnels qui puissent l'inquiéter. Erdogan dans un discours devant des milliers de sympathisants massés à son palais, dans la périphérie d'Ankara.

Crash d'un avion au Portugal: un patron vaudois parmi les victimes
Le président du Portugal , Marcelo Rebelo de Sousa, s'est rapidement rendu sur les lieux pour apporter son soutien. Pierre-François Leyvraz, directeur général du CHUV, connaissait bien Jean Plé: "C'est un ami de 30 ans".

Cette défaite du FC Barcelone met fin à une séquence de 15 victoires à domicile en compétitions européennes depuis l'arrivée ne poste de l'entraîneur-chef Luis Enrique, qui quittera le club cet été.

Barcelone: ter Stegen (5) - Sergi Roberto (5), Piqué (6), Umtiti (6,5), Jordi Alba (5,5) - Rakitic (4,5), Busquets (5), Iniesta (Cap.) (5,5) - Messi (6), Suarez (4,5), Neymar (5). Le temps pour les attaquants Mbappé (3e) et Falcao (17e) d'exploiter les largesses défensives de l'arrière-garde du Borussia.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL