Le développement économique priorité du nouveau gouvernement — Maroc

Aubin Brasseur
Avril 20, 2017

Ce dernier s'articule autour de cinq axes, le premier portant sur le soutien du choix démocratique, l'Etat de Droit et la consécration de la régionalisation avancée.

Se résumant en 5 principaux axes, le programme de gouvernement, présenté hier mercredi 19 avril, devant les membres des deux chambres du Parlement sera soumis à discussion à la Chambre des représentants, le lundi 24 avril. Le troisième consiste à faire évoluer le modèle économique, créer des emplois et appliquer une politique de développement durable.

Outre le programme gouvernemental, les membres du gouvernement vont également s'atteler à examiner les nouveaux rebondissements dans le dossier de l'intégrité territoriale.

Le Japon appelle à une solution "pacifique" — Crise nord-coréenne
Ce dialogue pourrait conduire à "débuter des négociations formelles en vue d'un accord de libre-échange", a déclaré mardi M. Jeudi, le président Donald Trump a affirmé sa volonté de "traiter" le " problème " nord-coréen.

Visite guidée de Talos I — Prey
Du grand hall spectaculaire aux couloirs industriels de l'installation, Talos I vous réserve des surprises à chaque recoin. N'oubliez pas de consulter Bethesda.net pour encore plus de détails offerts par Arkane Studios.

Conflit sur le scrutin — Référendum en Turquie
Le président Erdogan dispose de tous les pouvoirs, sans contre-pouvoirs constitutionnels qui puissent l'inquiéter. Erdogan dans un discours devant des milliers de sympathisants massés à son palais, dans la périphérie d'Ankara.

Le quatrième axe concerne le renforcement du développement humain et de la cohésion sociale et spatiale, alors que le cinquième axe porte sur le renforcement du rayonnement international du Maroc au service de ses causes justes dans le monde.

Pour l'instant, on sait que le Maroc s'applique à promouvoir un développement inclusif. Chose importante dans ce contexte mondiale très perturbé par le terrorisme, le chef du gouvernement n'a pas manqué de rendre hommage aux forces de sécurité.

Saâdeddine El Othmani a par ailleurs précisé que le gouvernement vise à réaliser un taux de croissance économique compris entre 4,5 et 5,5% et maîtriser le déficit budgétaire à 3% du PIB à l'horizon 2021.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL