Le développement économique priorité du nouveau gouvernement — Maroc

Aubin Brasseur
Avril 20, 2017

Ce dernier s'articule autour de cinq axes, le premier portant sur le soutien du choix démocratique, l'Etat de Droit et la consécration de la régionalisation avancée.

Se résumant en 5 principaux axes, le programme de gouvernement, présenté hier mercredi 19 avril, devant les membres des deux chambres du Parlement sera soumis à discussion à la Chambre des représentants, le lundi 24 avril. Le troisième consiste à faire évoluer le modèle économique, créer des emplois et appliquer une politique de développement durable.

Outre le programme gouvernemental, les membres du gouvernement vont également s'atteler à examiner les nouveaux rebondissements dans le dossier de l'intégrité territoriale.

Ça se resserre à 4 jours du premier tour — Sondage
Quelle est la part d'électeurs encore incertains? Je ne voudrais pas me réveiller lundi matin avec un second tour Le Pen-Fillon. Les raisons de s'abstenir sont connues: les hommes et femmes politiques ont déçu, les Français ne croient plus en eux.

L'actualité politique dope les audiences de RTL, France Inter, Franceinfo et RMC
En revanche la mauvaise nouvelle est pour Thomas Sotto est en repli sur Europe 1 en baisse de 67.000 auditeurs sur un an. Même enthousiasme du côté du président de Radio France Mathieu Gallet.

France: Arrestation de deux hommes soupçonnés de préparer des attentats imminents
En conférence de presse, le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl a parlé d'un acte terroriste " certain " et " imminent ". Le candidat de la Droite est protégé depuis par six officiers de sécurité, affectés de manière permanente.

Le quatrième axe concerne le renforcement du développement humain et de la cohésion sociale et spatiale, alors que le cinquième axe porte sur le renforcement du rayonnement international du Maroc au service de ses causes justes dans le monde.

Pour l'instant, on sait que le Maroc s'applique à promouvoir un développement inclusif. Chose importante dans ce contexte mondiale très perturbé par le terrorisme, le chef du gouvernement n'a pas manqué de rendre hommage aux forces de sécurité.

Saâdeddine El Othmani a par ailleurs précisé que le gouvernement vise à réaliser un taux de croissance économique compris entre 4,5 et 5,5% et maîtriser le déficit budgétaire à 3% du PIB à l'horizon 2021.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL