Le Real en demi-finale — Ligue des champions

Thibaut Duval
Avril 20, 2017

La pilule est difficile à avaler pour les Bavarois.

Le Bayern a été éliminé mardi soir de la C1 par le Real Madrid (2-1, 4-2 a.p.) mais a encore deux titres à défendre en fin de saison.

Pour le milieu de terrain chilien expulsé, le constat est clair: le Bayern s'est fait voler. "Un vol comme ça ne peut arriver en Champions League", sest pour sa part expliqué Arturo Vidal. 2-1 pour le Bayern, égalité parfaite sur l'ensemble des deux matchs. Mais l'arbitre, M. Viktor Kassai, ne bronche pas. "Vous savez, gagner à Madrid a l'issue du temps réglementaire, ce n'est pas quelque chose de facile". Puis les décisions arbitrales nous ont beaucoup affectées. Sur son compte Twitter, le défenseur a envoyé un message porteur de gros sous-entendus juste après le deuxième de Cristiano Ronaldo (qui était donc hors-jeu). C'est bel et bien l'arbitre qui a fait plier la rencontre en faveur des Madrilènes: " On était bien mentalement quand il y avait 2-1 et qu'on était encore 11 sur la pelouse.

À J-4 du premier tour — Présidentielle
Philippe Poutou (Nouveau Parti anticapitaliste) réunit ses partisans à Aubervilliers et Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) à Lille. Les autres candidats enregistrent des scores inférieurs à 4 %: Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 3,5 % des voix (+0,5).

Facebook mise sur la réalité augmentée
A F8, Facebook a annoncé deux projets techniques destinés à développer de nouvelles plateformes de communications innovantes. La firme américaine travaille ainsi sur un système qui permettra aux utilisateurs de taper sur le clavier via leur cerveau.

Real-Bayern (4-2), Vidal : "C'était un vol, c'est honteux"
Le Bayern devait absolument l'emporter pour se qualifier ou, comme cela a été le cas, obtenir le droit de jouer la prolongation. Par la suite, le Bayern a poussé, mais n'est pas parvenu à inscrire ce fameux deuxième but qui l'aurait qualifié.

Tout Madrid est au rendez-vous des demi-finales de la Ligue des champions! Là, il y a eu trop d'erreurs. Point. Est-ce que j'ai parlé à l'arbitre? Non! "Je donne toujours le meilleur de moi", a-t-il souhaité au micro d'Antena 3.

Du côté de Barcelone, ce match a aussi fait réagir Gerard Piqué. Ce soir il l'a encore démontré, il a marqué trois buts.

Ce tour de force lui a évidemment valu les éloges de son coach Zinedine Zidane, qui avait fait de la gestion du Portugais sur le plan physique un des chevaux de bataille de cette saison. Un match au cours duquel le Barça avait bénéficié de nombreuses erreurs d'arbitrage pour opérer sa remontada.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL