Macron et Le Pen distancent Fillon et Mélenchon — Sondage présidentielle

Vanessa Beaulieu
Avril 20, 2017

Et si l'on applique ces deux données uniquement à trois des quatre candidats qui font la course en tête (Le Pen, Mélenchon et Fillon), on obtient le pourcentage effarant de 61% des Français qui s'apprêtent à voter pour Le Pen (extrémiste et malhonnête qui est à 22,5%), Fillon (malhonnête et... malhonnête qui est à 19,5%) et Mélenchon (extrémiste qui est à 19%), c'est-à-dire pour des candidats extrémistes et/ou malhonnêtes.

La dynamique continue enregistrée par Jean-Luc Mélenchon depuis un mois connaît un coup d'arrêt. Une configuration qui se rapproche plus du schéma gauche - droite habituel, même si Mélanchon se situe à une extrémité. Marge d'erreur de 0,9 à 2 points.

Quatre jours avant l'élection présidentielle, BVA et Salesforce publient en partenariat avec la presse régionale et Orange leur 18e sondage d'intentions de vote pour les scrutins des 23 avril et 7 mai. Ce repli ne s'observe ni chez les sympathisants PS (23% déclarent avoir l'intention de voter pour le leader de la France Insoumise, un score au contraire en hausse) ni chez les électeurs de François Hollande en 2012. Dans ce contexte, la candidate du Front national semble réussir à regagner un peu du terrain perdu chez les ouvriers et les employés.

Durant le week-end pascal, François Fillon, qui croit toujours à sa victoire s'est adressé à l'électorat catholique en se rendant samedi au Puy-en-Velay. Il regagne aussi 0,5% chez des électeurs démobilisés et qui se remobilisent en sa faveur.

3 joueurs de l'OL portent plainte — Incidents à Furiani
La présidente de la Ligue, Nathalie Boy de la Tour a déploré "l'image horrible de notre football" donnée par les incidents de Bastia.

Présidentielle : Macron et Le Pen consolident leur avance
Emmanuel Macron (23% des intentions de vote) devancerait au premier tour de la présidentielle en France Marine Le Pen (22%). Au second tour , Emmanuel Macron l'emporterait sur Marine Le Pen avec 65% des voix contre 35%.

Présidentielle: Macron et Le Pen toujours en tête des intentions de vote
Le candidat d'En Marche! l'emporterait contre elle avec 65%, le candidat LR avec 57% et le candidat de la France Insoumise avec 60%.

L'une des raisons de cette baisse est à chercher du côté du recul du vote ouvrier. D'une part, on note une progression assez forte de la participation potentielle. Si Emmanuel Macron et Marine Le Pen restent en tête, selon le dernier sondage du centre de recherche de Sciences Po (Cevipof) réalisé les 16 et 17 avril, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon les talonnent en effet de plus en plus.

Quant à Benoît Hamon, il stoppe son érosion, profitant du freinage de Jean-Luc Mélenchon pour reprendre un point à 8,5%. Elle reprend un point et si elle est toujours devancée par Emmanuel Macron, comme lui, elle prend du champ avec ses deux poursuivants immédiats. Le socle se solidifie et le retour de la menace terroriste, matérialisée cette semaine à Marseille, devrait le renforcer, d'autant que les discours de la candidate frontiste se sont durcis. Le candidat socialiste met ainsi fin à une baisse quasi continue dans les intentions de vote depuis le moins de février. Philippe Poutou est toujours crédité de 1,5% des suffrages. "La possibilité de voir accéder au second tour des candidats 'plus radicaux' sur l'échiquier politique comme Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon est susceptible de créer un mouvement vers les urnes", indique Adélaïde Zulfikarpasic, directrice du département Opinion de BVA. Nathalie Arthaud est créditée de 0,5% des intentions de vote (-0,5 point), comme François Asselineau (-0,5 point) et Jean Lassalle. Enfin, le score de Jacques Cheminade reste proche de 0. 29% des électeurs qui se déclarent certains d'aller voter dimanche prochain peuvent encore changer d'avis quant à leur vote ou n'expriment actuellement pas d'intentions de vote.

Dans les tout derniers jours de campagne, l'indice de participation progresse à 72% du corps électoral (+6) et parallèlement, de plus en plus d'électeurs assurent que leur choix est fait.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL