Présidentielle : la soirée de dimanche inquiète les instituts de sondage

Vanessa Beaulieu
Avril 20, 2017

En deux semaines, la présidente du Front national a perdu trois points. Le candidat investi lors de la primaire organisée par le Parti socialiste lâche encore un point et culmine désormais à 8% des intentions de vote.

Mme Le Pen, qui voit revenir dans le rétroviseur Jean-Luc Mélenchon et François Fillon, doit retrouver de l'élan sur les cinq derniers jours de campagne, également marqués par une grande réunion publique au Dôme à Marseille mercredi.

A quelques jours du premier tour, le ton semble au soutien de son candidat, plus qu'à la critique de ses adversaires.

Le candidat de la droite François Fillon resterait exclu du second tour avec 19,5% des voix (-0,5 point), devant celui le La France insoumise Jean-Luc Mélenchon à 18% (-0,5).

Ce lundi, selon le sondage quotidien Ifop-Fiducial pour Paris Match, CNews et Sud-Radio, elle perd encore un demi-point à 22,5% d'intentions de vote, alors qu'Emmanuel Macron gagne un demi-point à 23%.

Le candidat, également attendu au JT de TF1 lundi soir, compte ainsi "lancer la dernière semaine marquée par 1.000 événements par jour dont 163 réunions publiques avec des élus et au moins quatre grands meetings nationaux": après Paris lundi, Nantes mercredi, Rouen, Arras et peut-être une autre ville vendredi.

Nathalie Arthaud, la candidate de Lutte Ouvrière, a ensuite pris la parole, suivie de Marine Le Pen.

Sondage: deuxième tour difficile pour l'extrême droite face à l'extrême gauche
Lundi, il a vogué à bord de la " péniche insoumise " de Bobigny à la Bibliothèque François-Mitterrand à Paris. Il a réuni lundi après-midi ses soutiens à Nice (sud-est), où il a promis "la sécurité partout et pour tous".

L'Autorité électorale rejette les recours contre le référendum — Référendum en Turquie
Erdogan, qui a échappé à une tentative de putsch le 15 juillet, pourrait en théorie rester à la tête de l'Etat jusqu'en 2029. L'opposition turque et les observateurs occidentaux ont cependant émis de sérieux doute quant à la validité du référendum .

Les deux suspects, fichés S, se sont connus en prison — Attentat déjoué
Une vidéo avec un drapeau de l'Etat islamiqueUne vidéo interceptée le 12 avril dernier par la DGSI précipite les choses. Un surveillant de la maison d'arrêt de Sequedin se souvient que c'était " un détenu très pratiquant.

Jean-Luc Mélenchon, vent dans le dos, voudra capitaliser sur ce temps fort pour troubler encore davantage la bataille pour le deuxième tour.

Quant à Marine Le Pen, c'est son meeting au Zénith de Paris hier qui contribue à doubler son nombre de citations (105 000), alors que le meeting de François Fillon à Nice le place juste derrière elle, avec 92 000 citations. (28% votant pour Marine Le Pen).

"Dans une interview à La Croix à paraître mardi, François Fillon va plus loin dans ses pronostics en parlant de "(son) probable concurrent au second tour, Emmanuel Macron" pour critiquer son programme économique.

Selon l'étude d'Opinioway, le leader d'En Marche! battrait Marine Le Pen au second tour par 64% contre 36% des voix et François Fillon l'emporterait aussi sur la candidate du FN par 60%-40%. 68% des personnes interrogées se disent certaines d'aller voter (note 10 sur une échelle de 0 à 10).

Le sondage a été réalisé auprès de 1.438 personnes inscrites sur les listes électorales issues d'un échantillon représentatif de 1.501 personnes de 18 ans et plus interrogées en ligne les 16 et 17 avril.

Pour rappel, les sondages ne sont pas des prévisions mais donnent une indication de l'état du rapport de forces pour les premier et second tours.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL