Real-Bayern (4-2), Vidal : "C'était un vol, c'est honteux"

Marcel Micheaux
Avril 20, 2017

Par la suite, le Bayern a poussé, mais n'est pas parvenu à inscrire ce fameux deuxième but qui l'aurait qualifié.

Le club bavarois a précisé que Neuer avait subi la blessure en prolongation, au moment où Cristiano Ronaldo complétait son tour du chapeau pour sceller la victoire de 4-2 des Madrilènes.

La défaite 2-1 concédée en Allemagne avait rendu lourde la tâche de l'équipe de Carlo Ancelotti contre ce Real matrice d'un danger protéiforme. Asensio aggrave la marque dans la foulée (112e). Second jaune pour le Chilien, qui laisse ses partenaires à dix jusqu'à la fin de la rencontre. Le Bayern devait absolument l'emporter pour se qualifier ou, comme cela a été le cas, obtenir le droit de jouer la prolongation. Mais à Madrid, le boss, c'est Cristiano Ronaldo. 20 minutes plus tard, Ronaldo profitait d'une des très rares erreurs des défenseurs centraux munichois (Boateng et Hummels), auteurs d'un très bon match, et sur un centre parfait de Casemiro, le portugais venait tromper Neuerde la tête (76e). Pour reprendre un mot célèbre, l'UEFA n'avait-elle pas autre chose qu'un arbitre hongrois pour arbitrer un quart de finale de Ligue des Champions? L'UEFA essaye, mais je crois qu'il est temps d'installer la vidéo. De son côté, le Süddeutsche Zeitung a écrit que le Bayern s'est senti volé et injustement éliminé à cause de l'arbitre.

L'actualité politique dope les audiences de RTL, France Inter, Franceinfo et RMC
En revanche la mauvaise nouvelle est pour Thomas Sotto est en repli sur Europe 1 en baisse de 67.000 auditeurs sur un an. Même enthousiasme du côté du président de Radio France Mathieu Gallet.

Crash d'un avion au Portugal: un patron vaudois parmi les victimes
Le président du Portugal , Marcelo Rebelo de Sousa, s'est rapidement rendu sur les lieux pour apporter son soutien. Pierre-François Leyvraz, directeur général du CHUV, connaissait bien Jean Plé: "C'est un ami de 30 ans".

Dernier round télévisé avant un très ouvert "match à quatre" — Présidentielle
Viennent ensuite Emmanuel Macron (16,5%) et François Fillon (14%), les huit autres candidats se partageant les 18,5 autres %. Peut-être une des raisons qui l'incite à ne plus se rendre aux rendez-vous proposés par le journaliste Jean-Jacques Bourdin.

"Je ne sais pas s'il y a une catégorie pour lui, a loué son entraîneur Zinédine Zidane". Cristiano aujourd'hui, c'est vraiment impressionnant. Il est toujours là dans les rendez-vous clés, importants, il est toujours présent. Ce soir il l'a encore démontré, il a marqué trois buts. "Je pense qu'il est hors-catégorie".

Annoncé comme l'une des pistes d'Unai Emery pour le prochain marché de l'été, l'international espagnol devrait finalement prolonger son contrat avec le Real Madrid comme il l'a annoncé lui-même.

Sa présence dans le dernier carré valide ses choix sportifs des dernières saisons, comme sa décision de casser sa tirelire pour s'offrir le goleador argentin Gonzalo Higuain ou de laisser filer son milieu Paul Pogba.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL