Attaque aux Champs-Elysées. Les trois infos à retenir

Aubin Brasseur
Avril 21, 2017

Or, selon des sources proches de l'enquête, l'agresseur abattu est un Français de 39 ans, du nom de Karim C. Cela pose donc la question de savoir s'il s'agit du même homme que celui donné par l'organisation terroriste.

A cet effet, le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête en confiant les investigations à la section antiterroriste de la brigade criminelle du 36, Quai des Orfèvres (SAT) ainsi qu'à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). L'attaque a été revendiquée très rapidement par l'Etat Islamique (EI) via un communiqué de son agence de propagande, Amaq. Pendant sa garde à vue, il avait de nouveau blessé un policier après lui avoir volé son arme. François Fillon et Marine Le Pen ont annoncé immédiatement qu'ils annulaient leurs déplacements prévus vendredi.

Selon une source proche de l'enquête, il n'avait pas présenté de signes de radicalisation en détention.

Il était cependant bien connu des services de renseignements, de la police et de la justice. Son casier judiciaire fait état d'une vingtaine de mentions depuis 1996, dont une incarcération pour une triple tentative d'homicides volontaires en 2001. Il avait fini par être relâché faute de preuves suffisantes.

L'assaillant a-t-il des liens avec la Belgique au point d'en faire référence dans son surnom de guerre?

Par ailleurs, un avis de recherche visant un homme signalé par les services belges " est parvenu aux services français, hier", a déclaré ce vendredi le porte-parole du ministère de l'Intérieur, sans confirmer avec certitude un lien avec l'attentat de jeudi soir sur les Champs-Elysées.

Macron et Le Pen ex aequo au dernier jour de la campagne
La transformation de ce score d'intentions de vote dans les urnes dimanche sera étroitement corrélée au niveau de participation . Le candidat socialiste reste toutefois fragile, seuls 58% de ses électeurs se disant sûrs de voter pour lui.

[FILTERIS] Mélenchon devant Le Pen, Fillon garde la tête
Fillon dans cette interview alors qu'il a refusé de répondre au Monde et au journaliste de RMC-BFMTV Jean-Jacques Bourdin. Suivent juste derrière François Fillon , stable à 20%, et Jean-Luc Mélenchon, stable également à 19%.

Monaco en demi-finales après sa victoire contre Dortmund — Ligue des champions
Seul Arrigo Sacchi a remporté sur le banc deux Ligues des champions successives avec le même club, l'AC Milan en 1989 et 1990. On ne parle que des millions qui l'attendent, mais c'est encore sa maman ou quelqu'un du club qui l'amène à l'entraînement.

L'assaillant, qui a également blessé une touriste allemande, a été abattu par les policiers dans la fusillade qui a suivi l'attaque survenue vers 21 h jeudi soir. Le terroriste a été tué par des tirs de riposte.

L'identité de l'assaillant est connue et a été vérifiée, mais les autorités refusent de la dévoiler.

Daesh a indiqué dans sa revendication que l'auteur de l'attaque était "Abu Yussuf al-Belgiki" ("le Belge"), ce qui semble en contradiction avec la piste suivie par les autorités.

"Nous serons d'une vigilance absolue lors du processus électoral", a déclaré le chef de l'Etat, qui a aussi annoncé la tenue d'un conseil de défense vendredi matin, et d'un hommage national pour le policier tué. Les deux frères avaient été blessés au thorax. "Il est sorti. Il a ouvert le feu sur un car de police à l'arme automatique, a tué l'un des policiers et a essayé de s'en prendre aux autres en courant", avait raconté à l'AFP une source policière.

Une passante a aussi été blessée. Trois membres de son entourage étaient interrogés en garde à vue vendredi matin.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL