Attentat Champs-Elysées: un mot manuscrit défendant "Daech" retrouvé près de l'assaillant

Aubin Brasseur
Avril 21, 2017

Le bilan de l'attentat de jeudi soir sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris est d'un policier tué, deux autres grièvement blessés, et une passante touchée. "Il a ouvert le feu sur le car de police à l'arme automatique, a tué l'un des policiers et à essayé de s'en prendre aux autres en courant", a rapporté une source policière.

Un papier portant un message manuscrit prenant la défense de l'organisation jihadiste Etat islamique (EI), a également été retrouvé près de son corps.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), instance représentative de la deuxième religion de France, a dénoncé dans un communiqué "avec la plus grande vigueur cette nouvelle attaque lâche et barbare qui a délibérément ciblé les forces de l'ordre, qui sont fortement exposées".

Trois personnes de l'entourage de Karim Cheurfi ont été placées en garde à vue ce vendredi, et sont actuellement interrogées par les services antiterroristes.

L'auteur présumé avait été condamné en février 2005 à quinze ans de réclusion pour trois tentatives d'homicide volontaire, dont deux visant des policiers. Il était fiché "S".

Quelques jours plus tard, en février, alors qu'il est entendu par la police judiciaire de Meaux dans une affaire de droit commun, il menace de mort les policiers. Mais il a été remis en liberté par la justice faute de preuves.

En 2001, cet habitant de Seine-et-Marne, en région parisienne, est au volant d'une voiture volée.

Attentat Champs-Elysées: l'homme signalé s'est présenté dans un commissariat d'Anvers
L'homme né le 31 décembre 1977 (39 ans) à Livry-Gargan (en région parisienne) a été abattu par la police lors d'une réplique. Ce n'est pas la première fois que l'assaillant présumé de la fusillade des Champs-Elysées s'en prenait à des policiers.

Attentat Champs-Elysées: le profil de l'assaillant au coeur de l'enquête
Mais problème: l'auteur de l'attentat d'hier soir a été identifié grâce à la carte grise du véhicule utilisé pour l'attaque. Selon nos informations cependant, le point de départ de cette perquisition est une enquête sur un trafic de stupéfiant.

Trois morts dans des manifestations contre le président Maduro — Venezuela
Des centaines de milliers d'opposants ont défilé mercredi à Caracas et dans de nombreuses autres villes du Venezuela. L'opposition vénézuélienne appelle à de nouvelles manifestations ce jeudi contre le président.

"Il était marqué par la prison mais pas marqué par la religion ou autre", estime Mohammed, 21 ans, qui vit dans un immeuble proche du pavillon où l'assaillant vivait chez sa mère.

"Il n'aurait jamais dû être dehors".

Y a-t-il malgré tout un lien avec la Belgique?

L'individu tentait de se rendre en France. Le lien de cet homme âgé de 35 ans avec l'attaque des Champs-Elysées n'a pas été confirmée, mais l'hypothèse est sérieusement étudiée. Karim Cheurfi est un criminel de longue date.

"L'homme faisant l'objet d'un avis de recherche diffusé par les autorités belges s'est présenté dans un commissariat d'Anvers", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet. Selon des sources proches de l'enquête, l'auteur est Français, connu pour sa radicalisation.

Cheurfi a-t-il agi seul ou avait-il des complices? Mais l'on n'écartait plus vendredi matin de sources proches de l'enquête l'hypothèse d'un acte solitaire.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL