" "Attentat à Paris : " Rien ne doit entraver " l'élection, martèle Bernard Cazeneuve

Vanessa Beaulieu
Avril 21, 2017

François Hollande, Bernard Cazeneuve et le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl à l'Hôpital Georges-Pompidou se sont rendus vendredi matin au chevet du policier grièvement blessé dans l'attentat des Champs-Elysées. Le chef du gouvernement a aussi souligné: "Il nous appartient de ne pas céder à la peur à l'intimidation, à la manipulation qui ferait le jeu des ennemis de la République". Le premier ministre français a appelé "à l'esprit de responsabilité et à la dignité de chacun". "C'est l'obscurantisme et l'intolérance qui doivent être combattus (.) et l'unité qui doit prévaloir", a-t-il déclaré.

Le premier ministre a rappelé que "plus de 50 000 policiers et gendarmes seront mobilisés " au cours des prochains jours "dans la perspective des échéances électorales".

A ceux-ci s'ajouteront les 7.000 militaires déployés dans le cadre de l'opération Sentinelle, des unités spécialisées d'intervention "placées en état d'alerte" et les services de renseignement notamment, a-t-il détaillé.

Macron en tête suivi par Le Pen, Mélenchon talonne Fillon
Beaucoup auraient aimé garder ce jeudi soir pour leur dernier grand meeting. Les autres candidats recueillent moins de 1%. Il talonne Marine Le Pen qui est à 23%.

Georges Pernoud quitte la présentation de Thalassa
Parmi eux, Georges Pernoud , 69 ans, qui a senti le vent tourner depuis que l'émission "Thalassa" est passée d'une diffusion hebdomadaire à un rythme mensuel.

A Aubervilliers, Philippe Poutou soutenu par la jeunesse anticapitaliste
On vt désarmer les policiers car ils agressent les manifs, les jeunes et les #quartierspopulaires. Regardez le moment où Philippe Poutou affirme .

Un policier a été tué, et deux autres blessés, jeudi soir dans une fusillade sur les Champs-Élysées, à Paris, revendiquée par le groupe terroriste État islamique.

Dans son allocution, Bernard Cazeneuve a tenu à rendre hommage aux policiers.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL