" "Attentat à Paris : " Rien ne doit entraver " l'élection, martèle Bernard Cazeneuve

Vanessa Beaulieu
Avril 21, 2017

François Hollande, Bernard Cazeneuve et le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl à l'Hôpital Georges-Pompidou se sont rendus vendredi matin au chevet du policier grièvement blessé dans l'attentat des Champs-Elysées. Le chef du gouvernement a aussi souligné: "Il nous appartient de ne pas céder à la peur à l'intimidation, à la manipulation qui ferait le jeu des ennemis de la République". Le premier ministre français a appelé "à l'esprit de responsabilité et à la dignité de chacun". "C'est l'obscurantisme et l'intolérance qui doivent être combattus (.) et l'unité qui doit prévaloir", a-t-il déclaré.

Le premier ministre a rappelé que "plus de 50 000 policiers et gendarmes seront mobilisés " au cours des prochains jours "dans la perspective des échéances électorales".

A ceux-ci s'ajouteront les 7.000 militaires déployés dans le cadre de l'opération Sentinelle, des unités spécialisées d'intervention "placées en état d'alerte" et les services de renseignement notamment, a-t-il détaillé.

Macron et Le Pen toujours en tête, Fillon rattrapé par Mélenchon
Mme Le Pen est néanmoins donnée battue au second tour par toutes les enquêtes, qu'elle soit opposée à MM. Chacun aura également "une carte blanche" sur un sujet de son choix.

Euro de judo : Priscilla Gneto en or, Hélène Receveaux en bronze
Pour gagner sa breloque, la Dijonnaise Hélène Receveaux a dominé la Russe Irina Zabludina par ippon . Elle avait notamment remporté le Grand Prix et le Grand Chelem d'Abu Dhabi.

Bachar el-Assad : l'attaque chimique présumée est "une fabrication à 100%"
Lavrov a rappelé les précédents chaos provoqués selon lui par les chutes des " dictateurs " Saddam Hussein ou Mouammar Kadhafi. Le 4 avril, 87 civils , dont de nombreux enfants, meurent dans le bombardement d'un village syrien.

Un policier a été tué, et deux autres blessés, jeudi soir dans une fusillade sur les Champs-Élysées, à Paris, revendiquée par le groupe terroriste État islamique.

Dans son allocution, Bernard Cazeneuve a tenu à rendre hommage aux policiers.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL