" "Attentat à Paris : " Rien ne doit entraver " l'élection, martèle Bernard Cazeneuve

Vanessa Beaulieu
Avril 21, 2017

François Hollande, Bernard Cazeneuve et le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl à l'Hôpital Georges-Pompidou se sont rendus vendredi matin au chevet du policier grièvement blessé dans l'attentat des Champs-Elysées. Le chef du gouvernement a aussi souligné: "Il nous appartient de ne pas céder à la peur à l'intimidation, à la manipulation qui ferait le jeu des ennemis de la République". Le premier ministre français a appelé "à l'esprit de responsabilité et à la dignité de chacun". "C'est l'obscurantisme et l'intolérance qui doivent être combattus (.) et l'unité qui doit prévaloir", a-t-il déclaré.

Le premier ministre a rappelé que "plus de 50 000 policiers et gendarmes seront mobilisés " au cours des prochains jours "dans la perspective des échéances électorales".

A ceux-ci s'ajouteront les 7.000 militaires déployés dans le cadre de l'opération Sentinelle, des unités spécialisées d'intervention "placées en état d'alerte" et les services de renseignement notamment, a-t-il détaillé.

Macron en tête (sondage) — Présidentielle
Le chef de l'Etat a promis que les services de l'Etat seraient "d'une vigilance absolue " pour sécuriser le scrutin, dimanche. Fillon a évoqué "d'autres violences en cours", elles aussi démenties par les autorités.

Tennis: Djokovic s'en sort de justesse contre Simon à Monte-Carlo
Mannarino a inscrit six bris de service et fera maintenant face au vainqueur du duel opposant Lucas Pouille à Paolo Lorenzi . Djoko " affrontera au prochain tour Pablo Carreno Busta ou Karen Khachanov , tombeur de Nicolas Mahut (6-2, 6-4).

PGA : Tiger Woods a subi une 4e opération au dos
L'intervention chirurgicale a été réalisée par le Dr Richard Guyer, du 'Center for Disc Replacement at the Texas Back Institute'. Tiger devra maintenant se reposer pour plusieurs semaines, avant de commencer une thérapie et divers traitements.

Un policier a été tué, et deux autres blessés, jeudi soir dans une fusillade sur les Champs-Élysées, à Paris, revendiquée par le groupe terroriste État islamique.

Dans son allocution, Bernard Cazeneuve a tenu à rendre hommage aux policiers.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL