Attentat Qui est Karim Cheurfi, l'assaillant des Champs-Elysées ?

Henri Michaux
Avril 21, 2017

Une perquisition a eu lieu à Chelles, dans le domicile occupé par l'assaillant qui a tué un policier jeudi soir sur les Champs-Elysées.

Dans la voiture, les enquêteurs ont retrouvé un fusil à pompe, deux gros couteaux, un sécateur, un Coran et un papier avec les adresses du commissariat de Lagny (Seine-et-Marne), de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et des adresses d'armureries. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Selon Le Monde, Karim C était sous probation depuis sa sortie de prison fin 2015. "Un homme condamné à quinze ans de prison peut, s'il a un comportement idoine, bénéficier de remises de peine pouvant aller jusqu'à cinq ans". En liberté conditionnelle, il était retourné en prison, après une nouvelle condamnation pour vol aggravé par le tribunal de Meaux en 2014 à quatre ans de prison, dont deux ans de sursis avec mise à l'épreuve. Ce jeudi soir, un homme a tiré délibérément à l'arme automatique sur des policiers, avant d'être abattu. Son nom était déjà apparu dans plusieurs affaires.

Trois membres de la famille ont été interpellés et placés en garde à vue. En janvier dernier, le parquet antiterroriste est saisi, car "il cherche a se procurer des armes et veut tuer des policiers", a indiqué le procureur.

Jean-Michel Maire dévoile ses parties intimes dans "TPMP"
Tout le monde y prend pour son grade et en particulier Cyril Hanouna qui a eu d'après l'acteur "la gentillesse de l'inviter". C'est pas Christophe Dechavanne, c'est pas Benjamin Castaldi, c'est pas Julien Courbet.

Tennis: Nadal écoeure Zverev à Monte-Carlo pour son anniversaire
J'ai évolué à un haut niveau et n'ai pas commis beaucoup d'erreurs (ndlr: "14 fautes directes, 34 pour Zverev)", a apprécié Nadal. Mené deux manches à une au 3e tout à Melbourne en 2017, il avait fini par renverser la situation (4-6, 6-3, 6-7 (5/7), 6-3, 6-2).

" "Pourquoi Catherine Laborde a-t-elle accepté d'intégrer " Touche pas à mon poste " ?
Une révélation qui n'a, semble-t-il, pas gêné la sexagénaire qui a acquiescé l'information avec un hochement de tête. Il devait relever le défi lancé par Cyril Hanouna: celui de faire dix sauts à la corde à sauter sans s'arrêter.

Selon une source proche de l'enquête, il ne présentait pas de signes de radicalisation en détention. Le chauffard avait tiré deux balles, les blessant grièvement au thorax. L'homme de 52 ans était particulièrement proche des tirs, et s'est exprimé à ce sujet sur son compte Twitter.

Même manque de discernement des officiers de police judiciaire l'ayant interrogé en garde à vue en février. "L'auteur de l'attaque des Champs-Elysées dans le centre de Paris est Abu Yussef le Belge, et c'est un des combattants de l'Etat islamique", précise un communiqué publié par son organe de propagande Amaq. L'opinion internationale attache une grande importance à la France, et l'attaque terroriste lancée par l'Etat islamique à ce moment particulier cherche visiblement à produire de l'agitation et à affecter le processus démocratique de la présidentielle. Tour à tour, ils se sont succédés face à Léa Salamé et David Pujadas pour tenter de convaincre les Français à trois jours du premier tour de l'élection présidentielle. Le lien de cet homme âgé de 35 ans avec l'attaque des Champs-Elysées n'a pas été confirmée, mais l'hypothèse est sérieusement étudiée.

"Demain, celui ou celle qui sera élu président de la République aura à faire face durablement à cette menace terroriste", a prévenu le leader d'En Marche! vendredi 21 avril sur RTL, après avoir vertement critiqué François Fillon, qui a contribué à "supprimer des postes à la fois dans l'armée, dans la police et dans la gendarmerie " et Marine Le Pen qui profère depuis des années "des contrevérités ou de l'irresponsabilité ". Probablement pas. Le porte-parole du Ministère de l'intérieur, Pierre-Henry Brandet, a annoncé ce vendredi que les autorités françaises enquêtaient sur un suspect signalé par la Belgique, pouvant correspondre au profil annoncé par Daech.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL