La remarque déplacée de Fillon sur la grossesse de Léa Salamé

Vanessa Beaulieu
Avril 21, 2017

Et cela agace François Fillon. François Fillon, invité comme les 10 autres candidats à l'élection présidentielle à passer son Grand Oral dans l'émission de France 2, 15 minutes pour convaincre, a refusé de répondre à une question de Léa Salamé sur la privatisation (ou non) de la Sécurité sociale. L'occasion également d'exposer une mesure emblématique de leur programme et clarifier d'éventuelles mesures qui ont pu faire polémique durant cette campagne. "François Fillon veut-il privatiser la sécurité sociale?", a-t-elle demandé. Une référence inappropriée au (bref) congé de maternité de Léa Salamé, qui a accouché de son premier enfant au mois de mars.

C'est d'autant plus honteux que ce n'est pas la première fois que François Fillon est accusé de discrimination envers une femme ayant choisi de concilier carrière et maternité. Hier encore, le candidat de droite a été pris à partie sur Twitter par des internautes.

" "Attentat à Paris : " Rien ne doit entraver " l'élection, martèle Bernard Cazeneuve
Un policier a été tué, et deux autres blessés, jeudi soir dans une fusillade sur les Champs-Élysées, à Paris, revendiquée par le groupe terroriste État islamique.

Selon Marine Le Pen, "Le FN aurait évité les attentats"
Chaude ambiance ce jeudi sur le plateau de BFMTV . "Maduro doit-il partir? ", amorce Jean-Jacques Bourdin pour clore ses questions sur le Venezuela.

Carnet noir: l'ancien défenseur international anglais Ugo Ehiogu est décédé
Le Britannique Ugo Ehiogu , ancien joueur d'Aston Villa et de Middlesbrough, a succombé vendredi matin à un arrêt cardiaque. Après avoir reçu des soins du corps médical des Spurs , il avait été transféré à l'hôpital.

Visiblement irrité, l'homme politique lui répond du tac au tac: "Je comprends que vous me posiez cette question puisque vous avez été absente quelques temps et je me permets de vous en féliciter, mais j'ai déjà répondu 20 fois, y compris sur ce plateau, à la question". Ce qui le conduit à lui balancer une remarque sexiste en sous-entendant qu'elle n'a pas bien suivi l'actualité à cause de sa grossesse. Ce à quoi Léa Salamé à répondu: "Oui mais comme on est à trois jours du vote, il s'agit de clarifier votre position". "C'est en reposant la question que, d'une certaine façon, vous la rendez moins claire (rires)".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL