L'armée soutient Maduro avant une nouvelle manifestation — Venezuela

Vanessa Beaulieu
Avril 21, 2017

L'opposition vénézuélienne appelle à de nouvelles manifestations contre le président Nicolas Maduro jeudi, au lendemain de vastes rassemblements.

Plusieurs milliers de personnes ont défilé mercredi dans les grandes villes du Venezuela en opposition au président Nicolas Maduro. "Même heure, même endroit", a déclaré un des chefs de file de l'opposition, Henrique Capriles".

En trois semaines, l'actuelle vague de manifestations a fait cinq morts et des dizaines de blessés et l'opposition dénonce la répression des forces de l'ordre, qui ont arrêté plus de 200 personnes.

L'adolescent est décédé de ses blessures après avoir été touché à la tête par des tirs d'un groupe d'inconnus à moto qui visaient un rassemblement d'opposants à San Bernardino, dans le nord-ouest de Caracas, a déclaré à l'AFP Amadeo Leiva, directeur de la clinique où il avait été transporté.

La jeune femme a elle aussi "reçu un tir dans la tête" à San Cristobal (ouest), a indiqué une source du parquet, sous le couvert de l'anonymat.

La pression internationale se maintient: l'Union européenne a condamné les violences "très regrettables" survenues pendant les manifestations et a appelé à une "désescalade" pour "stopper la détérioration de la situation".

L'opposition a attribué les fusillades aux " colectivos ", des partisans en armes du gouvernement fréquemment soupçonnés de confrontations lors des manifestations.

The Walking Dead - A New Frontier : Nouvel épisode
Pendant ce temps, une meute de walkers se rapproche de Richmond, exerçant une pression sur les alliés et les ennemis. Mais cette fois, il n'a fallu qu'un mois au studio pour produire cet épisode de The Walking Dead A New Frontier .

Jean-Michel Maire dévoile ses parties intimes dans "TPMP"
Tout le monde y prend pour son grade et en particulier Cyril Hanouna qui a eu d'après l'acteur "la gentillesse de l'inviter". C'est pas Christophe Dechavanne, c'est pas Benjamin Castaldi, c'est pas Julien Courbet.

Attentat Champs-Elysées: l'homme signalé s'est présenté dans un commissariat d'Anvers
L'homme né le 31 décembre 1977 (39 ans) à Livry-Gargan (en région parisienne) a été abattu par la police lors d'une réplique. Ce n'est pas la première fois que l'assaillant présumé de la fusillade des Champs-Elysées s'en prenait à des policiers.

"Ils viennent d'assassiner un garde national à San Antonio de los Altos, les "pacifiques", a-t-il précisé.

M. Maduro a activé mardi un plan de défense renforçant la présence policière et militaire pour déjouer un "coup d'État terroriste" fomenté selon lui par les États-Unis, une accusation rejetée par Washington.

"Ne lancez plus de bombes, s'il vous plaît", a crié juché sur un véhicule blindé militaire un manifestant nu, portant seulement des chaussures de sport et des chaussettes, qui s'était calmement dirigé vers les forces de l'ordre au milieu des affrontements, à travers un nuage de gaz lacrymogène. "Nous sommes fatigués, nous voulons des élections pour que Maduro s'en aille du pouvoir, car il a détruit le pays", a déclaré une manifestante, Ingrid Chacon, secrétaire de 54 ans brandissant le drapeau jaune, bleu et rouge du Venezuela. Mercredi 19 avril, l'opposition avait promis " la mère de toutes les manifestations " contre le successeur d'Hugo Chavez, accusé de tendances dictatoriales et d'incompétence, dans le cadre d'une campagne lancée il y a maintenant plus de deux semaines.

Selon Euronews, les autorités ont fait état d'un militaire tué par des manifestants. En effet, le président vénézuélien avait accusé lundi 10 avril les Etats-Unis de vouloir faire éclater le pays.

La vague de protestations contre le président vénézuélien a débuté le 1er avril lorsque la Cour suprême a décidé de s'arroger les prérogatives du Parlement.

Le président de la Colombie voisine, Juan Manuel Santos, avait lui aussi exprimé sa "sérieuse inquiétude", appelant le Venezuela "à la sagesse". "L'opposition est plus unie que jamais ", estime l'analyste Luis Vicente Leon". Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL