Macron et Le Pen toujours en tête — Présidentielle

Vanessa Beaulieu
Avril 21, 2017

Les quatre candidats en tête se tiennent quasiment dans la marge d'erreur.

Toujours est-il que non seulement il devance Marine Le Pen (23%), mais en plus il a remis de la distance avec le leader de la France insoumise et François Fillon, tous deux à 19%. Au premier tour en tout cas, rien ne change. Je ne voudrais pas me réveiller lundi matin avec un second tour Le Pen-Fillon. Selon les récents sondages publiés par SOFRES, Marine Le Pen arriverait toujours en 2e position avec 23% des intentions de vote de quoi inquiéter les partisans d'une France libérale. Cependant elle perd 2,5% d'intentions de vote en comparaison au dernier sondage.

Le candidat En marche! donne lui aussi un de ses derniers meetings de campagne à Saint-Herblain, près de Nantes, en présence notamment de Jean-Yves Le Drian et Daniel Cohn-Bendit, tandis que Jean-Luc Mélenchon est dans le Jura pour une visite du site de production "Trivolution" du groupe coopératif Demain. Un tel pourcentage témoigne d'une hausse de 1,5%, ce qui représente une lueur d'espoir pour toute la droite nettement pessimiste depuis quelques mois.

Jean-Luc Mélenchon maintient le cap quoique...

...

L'électorat dont la reconquête lui échappe, c'est celui de François Bayrou et plus généralement, des sympathisants du centre droit, partis sur Macron immédiatement après ces révélations, et qui semblent s'y être fixés.

Présidentielle: la secrétaire d'État Juliette Méadel votera Macron
Les sondages sont devenus un point d'ancrage important pour les médias afin d'évaluer les hypothèses probables du second tour . Le candidat de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan se maintient à 4%, devant Philippe Poutou (1,5%) et Jean Lassalle (1%).

Des observateurs étrangers déplorent des conditions inéquitables — Turquie/référendum
Faisant fi des contestations de l'opposition, le parti au pouvoir (AKP) a d'ores et déjà annoncé qu'il proposerait fin avril à M. Erdogan s'est dirigé en cortège vers le palais présidentiel, sous les vivats de supporters massés le long des routes.

Barack Obama a appelé Emmanuel Macron — Présidentielle
Obama n'apporterait son " soutien officiel " à aucun candidat avant le premier tour de l'élection, prévu dimanche. Barack Obama , à la retraite de la présidence des Etats-Unis, depuis le 20 janvier, a appelé Emmanuel Macron .

Selon la nouvelle vague du sondage Ipsos pour le Cevipof (Centre de recherches de la vie politique de Sciences Po Paris) et Le Monde, Emmanuel Macron continue à faire la course en tête, de même que dans les deux sondages "rolling" du jour.

Avec 19,5% des intentions de vote, François Fillon progresse de 2 points par rapport à notre enquête précédente mais se situe toujours en deçà de la qualification, à 3 points de Mme Le Pen et 3,5 d'Emmanuel Macron.

L'écart entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon est l'un des plus grands au premier, mais avec un hypothétique deuxième tour il devient le plus serré. Le spectre d'un Donald Trump hantant les Français et les Européens en général, Marine Le Pen serait victime de cette coalition du "tout sauf elle", en témoigne le score pressenti selon les sondages.

Emmanuel Macron est crédité de 24 % des intentions de vote au premier tour, en hausse d'un point par rapport à la dernière mesure de BVA, POP207 pour la presse régionale. La question du vote utile et l'agitation de la menace que représenteraient certains candidats au second tour auront-elles un impact sur l'orientation du vote des électeurs? Notamment en ce qui concerne Marine Le Pen, le but ultime de tous les candidats étant de bloquer son passage au second tour.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL