Paris - Macron creuse son avance sur Le Pen

Leopold Bellegarde
Avril 21, 2017

Mais depuis les locaux de France 2, où ils participaient tous à l'émission "Quinze minutes pour convaincre", ils ont appris qu'une fusillade sur les Champs-Élysées avait tué un policier à Paris et blessé deux autres, ainsi qu'une passante.

Premier à entrer en lice, Jean-Luc Mélenchon s'est défendu d'être "un homme de pagaille", citant De Gaulle et Mitterrand, et a évoqué son projet d'Assemblée constituante pour une VIe République.

Thèmes abordés: pouvoir d'achat, chômage, international, Europe (etc.) + une thématique de leur choix. A l'issue des interventions, les candidats se retrouveront tous sur le plateau pour une conclusion de 2 minutes 30 chacun. Dans le détail, on constate surtout que le candidat Les Républicains et le tribun de la France insoumise sont en progression, respectivement de 0,5 et 1,5 points, quand sur la même période la patronne du Front national en perd 1,5.

A quelques heures de la fin de la campagne et à deux jours du premier tour de la présidentielle, un nouveau sondage Elabe, réalisé avant l'attaque perpétrée sur les Champs-Elysées jeudi soir, montre que Emmanuel Macron se détache de ses concurrents avec 24% des intentions de vote, un chiffre stable.

Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan a confirmé des déplacements en région parisienne, François Asselineau (UPR), était attendu à Strasbourg et Philippe Poutou (NPA) à Annecy, tandis que Nathalie Arthaud (LO) a réservé sa dernière soirée à un passage sur BFMTV.

Deux heures avant le début de l'émission, Emmanuel Macron a réussi un coup, avec un appel téléphonique de l'ancien président américain Barack Obama. Avec 59% des voix, il gagnerait aussi contre Jean-Luc Mélenchon, crédité de 41% des votes.

Attentat sur les Champs-Elysées : Identité du tireur
Un individu armé d'un fusil d'assaut a stationné sa voiture à proximité d'un véhicule de police , stationné sur l'avenue. Cette attaque, à trois jours du premier tour de l'élection présidentielle a bouleversé l'agenda de nombreux candidats.

La remarque déplacée de Fillon sur la grossesse de Léa Salamé
Une référence inappropriée au (bref) congé de maternité de Léa Salamé , qui a accouché de son premier enfant au mois de mars. Hier encore, le candidat de droite a été pris à partie sur Twitter par des internautes.

" "Attentat à Paris : " Rien ne doit entraver " l'élection, martèle Bernard Cazeneuve
Un policier a été tué, et deux autres blessés, jeudi soir dans une fusillade sur les Champs-Élysées, à Paris, revendiquée par le groupe terroriste État islamique.

L'incertitude a longtemps plané sur l'émission politique de France 2, qui suit un premier débat sur TF1 avec les cinq mieux placés dans les sondages, le 20 mars, et un deuxième, le 4 avril sur BFM TV et CNews, avec tous les candidats. "Je ne vais pas en dire plus, mais en l?occurrence nous savons que l'Etat islamique a envoyé au moins un terroriste pour commettre des attentats, que celui-ci est toujours dans la nature, donc le danger est maximum", a-t-elle ajouté.

Le dernier jour de campagne officielle devait être l'occasion pour tous les candidats d'achever leur sprint final avant le premier tour.

Marine Le Pen, venue avec les clefs d'une entreprise lorraine, a choisi le terrorisme comme carte blanche et cherché à rassurer sur sa proposition de sortie de l'euro.

Il participera notamment à 19H00 à Paris à l'un des nombreux "apéros insoumis" organisés dans toute la France, accompagné notamment du leader de Podemos, l'Espagnol Pablo Iglesias. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

François Fillon a prévu une "randonnée" à Chamonix, un rassemblement avec une trentaine d'élus qu'il souhaite "sportif et convivial".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL